AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

AUCH spolié à la sirène s'incline ( 15 à 12 ) à OYONNAX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

OYONNAX - AUCH

RUGBY FCAG Décalages les Chroniques en plein Gers de Michel Sespiaut





2011 - 2012 Les Chroniques du Rugby Auscitain
FC Auch Gers DECALAGES ...
Décalages … le rugby en plein Gers

Rendez vous au Moulias

On dit des frustrations qu'elles annoncent les grandes rebellions qui en appellent aux victoires
De celles qui réconcilient notre passion irraisonnée parfois pour ces irréductibles Auscitains avec notre part d’enfance sans doute , évadée au pays des rêves secrets David terrassant er Goliath , des Montagnes de muscle et de certitudes balayées par des minots élevés au bon grain ,
culbuter l’inéluctable, refuser de rompre , repousser les limites du doute qui nous étreint chaque année à subir le rapport de force des budgets qui s’entrechoquent , se moque du talent de la formation , méprise le chemin buisonnier du rugby qu’on a connu et fatalement aimé
celui de l’âme des poètes en culottes courtes , ces surréalistes du contact , qui se payent une belle jeunesse , comme des princes d’Ovalie … , de l’essence même de ce sport , quand l’humilité devient talisman surtout quand elle commande au dépassement

Alors j’houspille , je m’égosille , je dégoupille , j’allume , je réconforte , je souffle sur les flammèches, sur les braises d’un appel aux âmes bien nées , jusqu’à éteindre le doute

Qui m’aime , me suive , pietre joueur , je me persuade parfois en capitaine d’âme , au cœur de mes envies et de mes rêves

La magie

Ne cherchez pas , le rite initiatique du Moulias , il vibre quand il communie avec son équipe qui se met les tripes au soleil pour allumer cette pelouse , ou l’on dit que les cendres de Maitre Jacques ensorcellent le lieu de toutes les sublimations

ça vous remue la trippe tout autant que l’âme

je pousse , tu sautes , nous défendons , ils nous embarquent au bastingage d’une déferlante qui les propulsent jusqu’à l’en but , le maillot , le clocher , le copain , sortir a Hombros , tête haute défier une fois encore, les lois ordinaires de la pesanteur qui veulent nous faire rentrer dans le rang , jaloux du bel ordonnancements d’un championnat bien comme il faut ou les préfectures des champs ne sont pas invités , tout juste tolérés

J’exagère , pas si sûr , demandez à nos avants ce qu’ils pensent de cette pénalité cyniques et injustes tombée comme une ultime vacherie après la sirêne , sanction coupe gorge à la loterie des arbitres , pour une défait injuste au regard de leur résistance farouche ,assez intelligente pour avoir poussé Oyonnax à déjouer

Depuis ce bon Jean , c’est ainsi que vous soyez puissants ou misérables …

Défaits sur le fil ( 15 à 13 ) à Charles Mathon Albi et ses Broncaneries paieront t'il l'addition de la révolte Auscitaine ?

Regardons y de plus prés
Des Auscitains spoliés, se subliment pour écarter les embuches , déjouer les pronostics qui les condamnent un peu vite à rentrer dans le rang , pour renverser le sort et chavirer les cœurs

C'est comme cela qu'on les aime,
inimitable FC Auch Gers

Samedi soir prochain , devant Albi ce sera l 'heure des braves pou remettre à l’heure les pendules de la frustration

c'est bien le drapeau noir de la révolte qui flottera au dessus du Moulias Ce soir Béziers et ... La Rochelle et ses ambitions déclarées qui sont relégables d'un championnat indécis comme jamais qui ne pretent pas toujours aux riches , Merlin l’enchanté aurait du s’en souvenir , l’esprit encore embrumé par les sunlights de l’élite


Le Rugby dénaturé
avec la mêlée en danger

Laxisme arbitral , souvent par méconnaissance du jeu subtil d'une technique matinée d'expérience ou le vice confine à l'art

On a pas tout dit de ces phases de combat qui déterminent bien souvent le sort des rencontre quand on les laissent se dérouler normalement osons le dire !

Dénaturer cette phase , c'est dénaturer l'essence même du jeu . La nouvelle codification et le tempo lent des commandements n'ont rien réglés soumis à la roulette russe des entrées anticipées

Mais laissons parler Gregory Patat

« Je savais qu'à la fin, le match se jouerait à la pièce ».

Il n'a pas bien dormi, Grégory Patat. Et ce ne sont pas les 732 kilomètres du retour de nuit qui sont la seule cause de ses insomnies.

En revenant d'Oyonnax, l'entraîneur auscitain a eu le temps de maudire le dernier coup de sifflet de M. Blasco.

La sirène venait de retentir, le FC Auch menait 13-12 et bénéficiait de l'introduction sur une mêlée dans ses vingt-deux mètres. Las, la phase de jeu est « amplement déstabilisée, avec des axes de poussée incohérents » témoigne le technicien gersois.

L'arbitre de la rencontre décide alors de faire rejouer la mêlée avec une introduction qui change de main. « À ce moment-là j'ai tout de suite compris qu'on allait perdre cette rencontre ». l'arbitre assistant en executeur des basses oeuvres et c'est plié

Pénalité pour Oyonnax et Ludovic Allègre, bien placé, crucifie le FCAG.

« On méritait la victoire »
Grégory Patat n'en démord pas : « En répondant sur l'engagement physique on a fait déjouer Oyonnax.

On méritait amplement la victoire. Certes, on aurait pu se mettre à l'abri plus tôt et je ne veux pas chercher d'excuses, peut être qu'à la fin, Oyonnax nous aurait enfoncé. Mais après avoir avancé en mêlée lors du premier acte, la seconde période a été catastrophique dans ce domaine.

Les joueurs sont entrés dans le vice, de part et d'autre. Toutes les mêlées ont été sanctionnées et l'arbitre n'a sorti aucun carton jaune. Il aurait dû sévir.

C'était la faute des deux équipes, mais ça reflète aussi l'arbitrage dans ce secteur. M. Blasco aurait dû prendre ses responsabilités, des deux côtés ».

« Refus du dialogue »

« Il y a aussi un refus du dialogue. C'est une grosse carence de l'arbitrage, mais ce n'est pas l'apanage des rencontres avec Auch. Je l'ai vu lors du match Toulouse-Biarritz, et on le voit aussi au niveau international. Il n'y a plus de mêlées propres. Il faut plus de sérénité de la part du corps arbitral et une prise de conscience de l'ensemble des joueurs pour qu'on puisse garder cette spécificité dans notre sport où il y a de moins en moins d'espaces.

Sinon nous aurons des mêlées simulées ».

Les dieux de l'ovalie nous en préservent


Le film du match

Les partenaires de Stéphan Saint-Lary ont bien failli créer une sacrée sensation, hier soir, dans l'Ain.

Peu en veine en ce moment, et c’est rien de le dire accablés par les absences les Gersois ont quand même réussi à pousser les joueurs d'Oyonnax dans leurs derniers retranchements. Menés de neuf points à l'heure de jeu, les Gascons ont bien réagi, et quand, au prix d'une belle combinaison, Patrick Bosque au relais de Francisco de la Fuente le centre Chilien , a déchiré la défense locale pour inscrire l'unique essai de la rencontre, tous les voyants se sont mis au vert.

Hélas pour lui, après s'être imposé à Périgueux en ouverture du championnat (11-9), le FC Auch-Gers n'a pas pu accrocher une deuxième victoire à l'extérieur, en subissant la foudre , sur décision inique d'un arbitre de touche sur le final . après la sirène, une pénalité de Ludovic Allegre est venue mettre un terme à ses espoirs.

Néanmoins, cette belle résistance reste de bon augure, avant la venue d'Albi, samedi prochain, au stade Fouroux.

Demain est un autre jour et la rébellion sera à la hauteur du sentiment d'injustice ressenti par tous, joueurs et supporters
Venez Samedi Stade Jacques FOUROUX au Moulias , il y aura de la passion à revendre

Oyonnax 15 Auch 13

Mi-temps : 3-3, 4 000 spectateurs, Arbitrage de M. Blasco (Midi-Pyrénées)

Vainqueurs : 5 P Olivier (40, 42, 49, 57), Allegre (80)

Vaincus : 2 P Dut (3, 73), 1E Bosque (67) 1T Dut (67)

Evolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 9-3, 12-3, 12-10, 12-13, 15-13.

Oyonnax :

Bousquet; Cassin, Hansell-Pune, N'Goma, Aicardi; (o)Olivier (Allegre, 68); Authier (Pic, 42); Monzéglio, Marth (Fono, 42), Newlands; Fèvre, Naufahu (Nemeck, 57); Volschenk, Tébani (Ferrer, 64, Clerc, 68), Resseguier (Rapant, 42).

Auch : Duffau (Ascarat, 62); Bosque, Acebes, Brethous (De la Fuente, 65), Grimaud; (o)Dut, (m) Clarac (Sallecanne, 57); De Pauw, Madves, Saint-Lary (Jenkins, 57); Bernard, Dargier; Menkarska (Bougherara, 64) , Bissuel (Bortolucci, 42), Nerocan (Magnan, 42)

La note du match: 11/20; l'homme du match: Patrick Bosque (Auch)

Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum