AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

AUCH spolié Un match Nul équivoque ( 32 à 32) devant ALBI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Rugby Pro D2 :

2010 2011 Le Rugby Auscitain se mobilise


Décalages … le rugby en plein Gers
de Michel Sespiaut

Chroniques du FC Auch Gers


13e journée. Pro D2.

Auch s’impose devant ALBI ( 32 à 32 ) ! ….

Amis lecteurs assidus de ces chroniques

il ne faut pas croire tout ce qu’on lit dans les journeaux !

c’est moi qui vous le dit !

Un match nul , 32 à 32 dans le Gers , ce ne peut être qu’une plaisanterie ! … de mauvais gout en l’occurrence

Dans le Gers , ça n’aura pas échappé à votre sagacité ,
on développe avec délectation le sens critique , tels les aromes subtil d’un Tarriquet Vendanges tardives , on aime surprendre , ces chroniques colorées parfois partisanes participent de cette identification exhutoire pour tous les inconditionnels de ce club qui pensent qu’il vaut la peine de lui consacrer toute notre passion

une résistance face aux vilennies obscurantistes qui font obstacle à nos irréductibles , le parti prix du petit , surtout quand on voie les matchs avec les yeux du cœur ,
Tout cela je l’assume

Affaire de suggestion comme les touches de Marie Pascale Lerda qui expose aux ateliers des berges du Gers font ressortir le mouvement et la puissance d’une entrée en mélee

Nos regards croisés soulignent à leur manière l’investissement de nos jeunes joueurs, de cette flamme qui brille au fonds de leurs yeux, comme on transmet la passion du partage et qui réveille comme samedi le vieux Moulias d’une saine révolte

Pour une fois, une seule fois, je vous demande donc de me croire sans crainte de vous laisser emporter la verve des bons mots

A la lecture nonchalante du Midol ou des quotidiens régionaux ce matin, dont les accents compatissants tentent d’adoucir le résultat inique subi par le FC Auch Gers, le lecteur d’emprunt pourrait croire qu’Albi archi favori a arraché samedi soir à Jacques Fouroux face à un valeureux FCAG, un nul au bout d’arrêts de jeu ;
La force inéluctable du leader en quelque sorte annihilant le courage légendaire de Gersois réduits aux acquêts d’une défense de fer

Finalement rien que de très normal sous le soleil intermittent de projecteurs défaillants qui baignèrent avant match le Moulias dans une lumière crépusculaire,
Le linceul de nos illusions perdues aurait pu croire les supporters Albigeois venus en nombre pour une levée victorieuse qui ne faisait pas de doute dans leur esprit

Que nenni ! ,

L’essai « Tourtel de Guitoune », celui du bout de la nuit et de prolongations interminables, au prétexte des défaillances de la table de marque, intervint au-delà de la 45 ème mn rappelant à notre mémoire la « charlottade » du dénommé Mr Thomas, dont ce fut le jubilé, ici même,
Il ya quelques saisons en Top 16 ; qui offrit sur un plateau la victoire aux Brivistes après 8 mn d’arrêts de jeu ! Comme quoi les mauvaises actions ne restent jamais impunies

une mi temps de rugby n’avait pas suffit aux Albigeois pour réduire une victoire Auscitaine flagrante , alors que les joueurs Gersois savouraient déjà une victoire qui ferait date , la corne de brume enrouée pouvait sonner à deux reprises , tel le cor de Roland à Roncevaux , ou ce brave Mr Seguin , la brave biquette finirait croquée à la pointe du jour ,par un loup aux dents longues

La nuit tombait sur le Moulias, la bruine avec elle, et les larmes de Jacques Fouroux.

Une image pourtant me hante !

Le match s’étire en longueur, l’arbitre a refoulé consciencieusement les Auscitains et leur fougue, dans leurs 22 mètres. Les Albigeois dégueulent un ballon de plus et c’est …

Le tournant … sortie de route pour Mr Attalah

Le FC Auch mène encore de sept points avec une mêlée en sa faveur dans ses propres 22 mètres, la sirène vient de retentir, Mêlée en arrêt sur image

Faute technique répétée, d’Albigeois anticipant les commandements de l’arbitre sur leur entrée en mêlée, impose à Anthony Sallecanne de temporiser pour ne pas faire subir la poussée illicite à son pack

M. Attalah décide de sanctionner l'introduction gersoise, d’un bras cassé, deux temps de jeu plus loin il vient de servir le SCA sur un plateau pour un nul improbable avec cet essai de Sofiane Guitoune transformé en moyenne position par Frédéric Manca.

Anthony Sallecanne, c’est surtout le héros du soir, il a suppléé Christophe Clarac auteur d’un match impeccable
Pour fracasser un essai de rapine sur une pénalité rapidement jouée, tout de filouterie et de promptitude filant tel un poisson pilote entre les lignes Albigeoises jusque dans l’en-but Cathare,
Un essai de 9 touts simplement

Les héros sont abattus, peu importe, la hiérarchie, a été respectée par Mr Attalah ; qui porte l’entière responsabilité d’un dénouement injuste


Le bonheur dans le pré, fauché par un arbitre dans une forme de dévotion coupable au leader du championnat, bousculé par les Gersois, malmené dans tous les compartiments du jeu.
Albi suspect de nombreux hors jeux impunis neutralisant les attaques Gersoises, ne méritait pas deux points généreusement servis dans la gamelle par le référé …

Henry Broncan pas dupe, se contentera aisément du nul entre ses clubs de cœur, incapable de rhétorique devant nous pour contester la victoire morale des Auscitains

Il saura faire son miel de l’épisode pour rappeler aux Albigeois que ce nul est un nouvel avertissement sans frais !

Albi a d’autres préoccupations, nous on s’en moque comme d’une guigne, spoliée, volés au coin d’un bois

Ce bon Jean de Lafontaine qui connaissait déjà tout de la nature humaine nous l’a appris, « selon que vous soyez puissant ou misérable les jugements de cour
Vous rendront blanc ou noir »

Samedi nous étions noirs, et alors que le FC Auch menait de dix points à dix minutes de la fin, les Albigeois ont ramassé le match nul en toute fin de rencontre

Et qu’on ne s’y trompe pas,

Ce n’est pas Albi qui s’est montré défaillant en cette soirée au sommet,
Ce sont les hommes à Patat et Sarraute qui pourtant privé de leur pilier droit, le taulier Gregory Menkarska tombé pour 3 mois aux champs d’honneur devant Narbonne,


On veut du respect

Samedi soir à Jacques Fouroux, un homme bien seul a bafoué l’honneur de ce jeu, alors que le combat loyal avait délivré un verdict sans équivoque

On dit des meilleurs arbitres qu’ils savent se faire oublier, au service du jeu, vous en tirerez vous Mr Méné votre conclusion !

Les supporters Gascons bafoués surent rester dignes, mais amis éducateurs, entraineurs, allez expliquer ensuite à vos joueurs que ce sport est celui de la loyauté

Et dire que l’arbitrage Anglais de Mr Pierce fut impeccable devant Narbonne ; à croire que la barrière de la Langue et sa virginité face au championnat Français le rendirent imperméable à toute influence, ou que tout simplement il sut se contenter d’appliquer le règlement, sans état d’âme, à méditer !

C’est sans compter sur les hors jeux oublié par l inoubliable Mr Attalah, capable d’annihiler un essai sur un avantage pour revenir sur une mêlée ordonnée en faveur des Auscitains, Colomiers bis répétita, un mauvais remake !


Le délégué Mr Darrière fera son rapport, je n’en doute pas sur la prestation équivoque de Mr Attalah ?
Mais le mal est fait, et si par malheur deux points venaient à nous manquer au terme de la saison, il faudra se souvenir du holdup up du Moulias

Dans mes propos, il n’y aura plus de misérabilisme, de prime au petit poucet car la prestation de nos joueurs mérite beaucoup mieux
Nous sommes cantonnés à la place ou des puissances inavouées qui tiennent à la hiérarchie bien établie veulent nous réduire
Mais irréductibles nous sommes et resterons, n’en déplaise à ces Hommes de peu de foi

Henry Broncan gêné aux entournures se contentait d’un nul heureux, Cathares en catharsis, sauvés tel boudu du naufrage par le pied de Frédéric MANCA qui répondit au sans faute d’un excellent Pierre Alexandre Dut coté Auscitain


Grâce à une mêlée qui a fait mieux que répondre au défi imposé par sa rivale. Avec deux essais de chaque côté et des buteurs aux pieds d'or, le spectacle et le suspense ont présidé les débats. À l'arrivée, le leader peut s'estimer heureux du résultat tandis que les Gersois se sont rassurés sur la qualité de leur jeu.

Par leur volonté collective, leurs qualités techniques et hormonales les Auscitains ont su hisser leur niveau de jeu, au point d’interroger les observateurs, sur cette douzième place au classement qui est pourtant la notre, à défaut de parvenir enfin à s’imposer enfin à l’extérieur

Suivez mon regard,

Le Forez sera-t-il enfin terre propice pour ouvrir le compteur ? Je veux le croire, Il faudra ravaler sa déception, s’appuyer sur la frustration pour se durcir et faire le métier sans fioritures et tuer le match

Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons, capitaliser sur un nul, au demeurant respectable devant le No 1 du championnat

Un nul aux allures de victoire, qui en dit long sur les possibilités de ce groupe Auscitain pour peu qu’on le laisse s’exprimer , à bon entendeur salut !


« En daban toustem » En avant toujours, la devise du Club Gersois »





Michel Sespiaut


-------------------------------------------------------------------------------

Fiche Technique
Auch 32 - Albi 32

MT; 16-19, éclairage en panne avant le coup d'envoi ( 10 minutes de retard) 3000 spectateurs, arbitrage de M.Attalah (Franche-Comté)

Auch: 2 E Tapasu (16), Salle-Canne (54), 6 P (13, 23, 34, 50, 57, 79), 2 T (16, 54) Dut.

Albi: 2 E Poujol (27), Guitoune (80), 5 P (4, 20, 25, 40, 74), 2 T (27, 80), 1 D (71) Manca

Evolution du score: 0-3, 3-3, 10-3, 10-6, 13-6, 13-9, 13-16, 16-16, 16-19 /19-19, 26-19, 29-22, 29-25, 32-25.

Auch: Bérot (Bastélica, 79); Bosque (Duffau, 40), Thierry, Buto, Acebes; (o) Dut (m) Clarac (Salle-Canne, 47); Eymard (Medvès, 64), Rongiéras, Saint-Lary (cap); Valdès, Tapasu (Lacroix, 70); Kwarazfélia (Nérocan, 65), Campo, Delom (Magnan, 65). Exclu. tempo.: Saint-Lary (25, antijeu). Buteurs: Dut (6/6 P, 2/2 T), Bérot (0/1 P), Acebes (0/1 D).

Albi: Manca; Palis, Guitoune, Denêtre, Poujol (Bowker, 60); (o) Sola (Fournil, 60) (m) Pages (Carabignac, 60); Misse, Fourcade, Baluc Rittener (cap); Van der Westhuizen (Vervoort, 67), Tisseau; Sore, Saby (Ponnau 65), Frize. Buteur: Manca (5/5 P, 2/2 T, 1/1 D).

La note du match: 14/20 - Les hommes du match: Frédéric Manca (Albi) et Pierre-Alexandre Dut (Auch)

Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum