AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

AUCH La farouche envie de vivre Bonus offensif ( 35 à 14) devant AIX en PROVENCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin
samedi 13 décembre 2009
Stade Jacques Fouroux Auch
2500 spectateurs - Arbitre: Mr LABAUNE Christophe

FC AUCH GERS 35 AIX EN PROVENCE 14

Pour Auch 4 essais Salle-Cannes (12) Feilles(26) Ricaud( 47) Bruere( 60) à 1 pour Aix Noutary ( 57 )


FC Auch Gers La farouche envie de vivre


Interminable l’attente dans ce couloir du Moulias , avant que les portes des vestiaires ne délivrent les combattants, regards figés machoires serrées , défilé rythmés par le claquement sec des crampons avant la délivrance un casque que l’on ajuste avant de faire lme grand saut
Moments suspendus , comme cette photo saisie 1 mn avant le coup d’envoi, temps suspendu minute de solitude pour le coach qui a terminé la préparation mentale du match en délivrant les dernières consignes . Il redevient à cet instant spectateur certes privilégié mais impuissant dans le « callejon » , c’est l’heure ou le cœur bat la chamade dans le tunnel , avant que le rideau ne se lève sur un match capital ,une pièce dont le scénario et le destin restent à écrire, une seule certitude Auch joue ce soir une partie… de son destin

On ne le sait pas encore à ce moment là, mais les Auscitains vont bousculer le doute, effacer la frustration de parties mal abouties, puiser dans leur force collective les certitudes qui vont en faire les patrons sur la pelouse
Ils vont enfin proposer à leurs supporters soutenus par la Bandas « Los Clapicos » de pavie qui s’époumone à allumer la tribune Marathon, un match déterminé, constants dans l’engagement et proposer une maitrise inhabituelle à domicile bienvenue qui nous évite le stress de fins de rencontres haletantes. Un registre dans lequel on n’a déjà que trop donné

En résumé une solide prestation au point d’obtenir après la réception de Lannemezan, le second bonus offensif de la saison, bien opportun face à un adversaire direct dans la lutte pour le maintien qui nous occupe actuellement
Les hommes de Gilbert DOUSSET qui avait su redresser la tête et défaire en Provence les Palois le week end précédent n’était aps venu en villiégature mais bien plutôt pour tenter leur chance , mais pour cela ils leur aurait afllut disputer les ballons et disposer d’une conquête plus affirmée , et Aix rangea ses ambitions sans pour autant capituler , en relaçant le moindre ballon dans les trous d’airs Auscitains mais sans mettre à mal une défense Gersoise , sauf en une oaccsion en début de seconde période
En effet en cas d’égalité au terme de la saison ce sont les points terrains qui départagent e cas d’égalité , avec 5 points et un goal-average de + 21 Auch a pris un avantage certain sur le Pays d’Aix en Provence Rugby Club ( PARC ) .
L’hommage aux valeurs Gersoises du Président Aixois digne dans la défaite, en dépit de l’enjeu et de l’inévitable déception n’était pas feint, quand il souligna la place particulière qui revient aux valeurs du rugby Auscitain les caractéristiques immuables de son jeu d’avant , cette place forte particulière qu’il s’est forgé dans la mémoire collective du Rugby Français et qu’il a su honoerer hier soir
On était bien loin des rodomontades du Président Chereque de Grenoble à la victoire heureuse des siens due à une pénalité escamotée en fin de match, dans un discours pour le moins déplacé entre sa certitude de victoire réaffirmée et le chas de l’aiguille de son succès chanceux

On a retrouvé hier soir les accents du Rugby authentique , et la chaleur bienvenue du chapiteau tenait au souffle du bonheur retrouvé de la victoire capitale et de la belle ouvrage après les heures d’attente doutes et espérance mêlés au poids de l’enjeu
Dépasser la trouille au ventre et les approximations de quelques courants d’airs soulevant parfois le second rideau Gersois sur les velléités Aixoise , le souvenir des fins de match en manque de lucidité comme devant Narbonne, pour retrouver enfin une équipe ardente et solidaire en diable poussée par une furieuse envie de vivre
Qui ne relâcha jamais l’étreinte, quand bien même les Aixois par une chevauchée de Noutary à la 57 ème mn tentèrent crânement de souffler le bonus offensif revenu à 3 essais à 1
Souffler n’est pas jouer et sur le renvoi les Auscitains confisquèrent le cuir pour quelques temps de jau plus tard envoyer le volontaire Sébastien Bruere au pied des poteaux Aixois sur une ballon porté qui en disait long sur la main mise Gersoise .

Une victoire d’équipe oû nos trois quarts se mirent au diapason , attaquant et contrant, avec un Damien Duffau relanceur avisé sobre et sûr en défense , Titi Bosque à deux doigts de marquer sur un contre opportuniste après une récupération sur un ballon botté en milieu de terrain, Dulin en dépit d’adducteurs douloureux apporta sons sens du placement inégalé Acebes volontaire et Nathan Thierry qui dépanne au centre et continue à prendre ses marques pour apporte sa masse et sa vélocité , toute la fougue de la jeunesse
Tous attaquèrent les intervalles , croquant à belles dents repoussant les Aixois dans leurs retranchements et surent endiguer les relances dangereuses de l’arrière Aixois , pour préserver le bonus


Le père Noel n’est pas une ordure !....

Pour soulager nos craintes devant tous ces points évaporés , enfumés parfois par quelques pêres fouettards au sifflet récalcitrant , négligeant les sortilèges de la mêlée Gersoise pour nous jeter quelques sorts maléfiques quand notre équipe ne se transformait pas elle aussi avant l’heure en père Noel à domicile
Pour la peine Le vieil homme avait devancé l’appel jusqu’à passer deux semaines avant l’ heure sous le chapiteau du bord du Gers, déposer au pied du sapin de Noel géant de la Bodega Paquito, dans les crampons crottés du capitaine Stephen Saint Lary,
5 petits points qui font 27, à mi chemin du maintien, avant que de se rendre à Pau au Stade du Hameau en match avancé vendredi prochain sur le coup de 19h00
Finalement Les bonnets plantés sur les têtes de la bande à Paquito étaient bienvenus .

La caravane de la PROD2 continue pour les Auscitains sa route imperturbable sur les terres du bon roy Henri, dés vendredi ; les chenapans Gersois tenteront de faire « un coup » une jacquerie dont ils ont le secret pour rappeler dans la cité du vert Galant que le Rugby Gersois et sa belle jeunesse ont encore un avenir
Allons on se satisferait d’un bon point de bonus qui viendrait faire fructifier celui glané à Oyonnax , comme les cousins Columérins ont su le faire hier au soir à Trelut devant une équipe Tarbaise flagellée par la défaite concédée sur ses Terres devant Lannemezan et préserver l’essentiel en devançant Aix en Provence toujours premier relégable, d’un petit point
Pau s’étant incliné (15 à 14) à Mont de Marsan ne devra pas trébucher devant le renouveau Gersois , ce qui donnera tout le sel de la rencontre !
Inutile de préciser aux amateurs avisés que vous êtes ; que la pression aura changée de camps et que nos « irréductibles » n’auront rien à perdre et tout à gagner en Béarn , pour peu que notre conquête air- sol continue d’approvisionner soldement nos demis très inspirés hier soir avec un Anthony Sallecanne du meilleur cru, quia su ouvrir la voie pour un premier essai volontaire d és la 12 éme mn et un Benjamin Feilles qui s’affirme au poste match aprés match, auteur de 20 points hier au soir dont 1 essai plein d’à-propos ( 26éme) suite à une belle action initiée par Titi Bosque .
Des raisons objectives d’espérer ne pas faire le voyage en Béarn à vide, surtout quand on connait les qualités hormonales de cette équipe dans l’art du contre champs ou du contrepied particulièrement quand on ne l’attend pas, engluée qu’elle st encore à une treizième place qui ne rend pas hommage au potentiel de ce jeune groupe en devenir qui mérite de retrouver rapidement le milieu du classement

La nostalgie camarade

Jean Christophe Gastou l’ arbitre du sacre triomphal de 2004 à Pau devant l’Aviron Bayonnais délégué hier soir et Didier Méné le tout nouveau patron des arbitres Français , nous firent l’amitié d’un passage au chapiteau Partenaires
Visiblement heureux d’être là et ça se voyait, ça s’entendait aussi dans leurs propos au-delà des formules de circonstance
Hier soir le parler vrai était de rigueur, avec des accents de sincérité ils allumèrent la nostalgie d’un rugby Auscitain authentique , la singularité attachante de ce coin de terroir qu’ils avaient plaisir à retrouver comme une identité qui fait partie intégrante de l’héritage du Rugby Français
Didier Mené retrouvant ici les vertus Catalanes chères à ses racines, l’homme au sifflet , jamais avre de bon mots sur le terrain , en souvenir de match parfois tumultueux sur les bords du Gers se réjouissait de l’accueil reçu comme si l’on finissait par retrouver les siens autour d’une même passion , cette effervescence et ce tempérament que le Club d’Auch symbolise au plus haut point et qui le font aimer bien au-delà de ses frontières naturelles
Me revenait en mémoire son dernier match arbitré à Auch et sa réconciliation d’après match sur fonds de bulle avec Lou BERET au tour du comptoir
La truculence des échanges , jamais en peine d’un bon mot qui fusèrent comme une invitation à l’amitié partagée celle de ceux qui partagent une même passion , autour du Bar des Amis , la nostalgie camarade ne résiste pas bien longtemps au partage de ces instants volés d’une fraternité qui te feront dire quelques années plus tard dans un éclat de rire dissimulant mal l’émotion de ces rencontres singulières , remontant pour un instant la fuite inéluctable du sablier, je m’en souviens j’en étais !

“En davant toustem” – En avant toujours

Lou BERET

http://louberet.skyrock.com

Les amis retrouvez mes Rubriques en ligne sur la Radio Gascogne FM

http://www.gascognefm.com/

Le forum de discussion autour des comptes rendus de match
http://auchrugbychroniques.forumsclub.com/forum.htm

Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum