AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BONNE OPERATION pour AUCH qui s'impose à domicile face au rival Bitterois sans lui concéder le bonus défensif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Il reste 5 secondes qui s'égrènent au chronomètre du Stade Jacques FOUROUX

Sur le coup d'envoi suite à la pénalité opportune concédée à l'ouvreur Anthony Lagardére , Béziers qui avait du réviser à la baisse ses prétentions initiales , l'euphorie de la victoire devant le rival Narbonnais douchée par la détermination Gersoise tout autant que la pluie fine tombée sans discontinuer

Beziers semble avoir arraché ce minimum syndical en forme de point de bonus défensif ,

Les prétentions volontaristes mais imprudentes de l'ouvreur Bitterois dans la presse d' avant match ont fait long feu
et le lot de consolation consenti par Mr Boyer du comité de Midi Pyrénées bienvenu dans la maigre escarcelle Biterroise

Un point besogneux qui pourrait peut être faire toute la différence en fin de saison , dans la double confrontation entre deux équipes qui lutteront vraisemblablement dans les mêmes zones du classement

Ce don inespéré , même s'il ne rend pas justice à la main mise Auscitaine qui n'a jamais relâchée son étreinte arrive fort à propos pour les hommes de Benneton

Le fait du match

Et c'est là que se joue tout le piquant d'une rencontre destinée aux déménageurs de pianos plutôt qu'aux virtuoses

La tiédeur du public mélange de retenue et d'appréhension aux abords d'un match capital s'est réchauffée au brasier de la conquête Gersoise forte sur les bases

Auch a fait jusque là le métier , consciencieusement , plutot bien , parfois laborieusement , mais avec constance

forts en
Conquête , bon en mêlée fermée , les clefs du match confisquées , réaliste sur ses temps forts , juste empêtré dans ses bonnes intentions par des en avants à profusion tuant dans l'oeuf ses velléités offensives , quand il suffit parfois d'un quart de tour pour éviter de "dégueuler la gonfle

A ce petit jeu de la savonnette les Bitterois se montrèrent plus propre si j'ose dire ! Seule réussite de leur part pour un résultat décevant après l'embellie devant Narbonne , relativisée aussi par la fessée Rochelaise 54 à 10 de leurs contradicteurs du week end dernier

La dernière mêlée brulante concédée au pied des poteaux Rouges et blancs a même était gagnée à 7 contre lui , après le carton
jaune infligé au capitaine Saint LARY

Pas le temps de regretter ce point défensif au rival Biterrois que Le Nô 23 Biterrois Matias Narvaeez qui s'était déjà distingué dés sa rentrée parun bourre pif à l'ancienne sur Tao TAPASU qui n'avait pas pour autant deboulonnée la statue du commandeur

Cette brougne invétérée récidiviste , que l'on aurait condamnée en d'autre temps anciens à ahaner des tours de terrains, ne trouva rien de mieux à faire sur la touche du renvoi à 2 mn du terme ,que de balancer l'alignement Gersois pour offrir sur un plateau la pénalité du "descabello" à la fine gâchette Pierre Alexandre Dut auteur des 21 points Gersois , hier soir à rapporter aux 8 points inscrits par Anthony LAGARDERE

On n'a pas tout vu !

Que croyez vous qu'il advint , au moment précis ou le buteur Auscitain s'élançait pour la pénalité qui allait effacer le bonus Heraultais , le délégué ébranlait la corne de brume , belle attitude antisportive irrespect du buteur , méconnaissance avérée des choses de ce jeu ,au risque de fausser une tentative décisive
Les yeux ronds , la bouche carpesque , je revois le bonhomme éberlué par sa bévue , coulé dans son aquarium , incrédule devant la vigilance Gersoise qui l'avait pris en défaut


Me revenait alors la dernière touche Perpignanaise au Stadium de Toulouse enfumée à 4 secondes du terme par une sirène intempestive libérant avant l'heure les Toulousains

Mrs les délègues il faudra bien
que vous accordiez vos pratiques pour une saine homogénéité qui respecte l'éthique du jeu , que vous devez vous aussi servir et non pas influencer par ce qu'on qualifira de maladresse innoportunes
!
Le taureau Biterrois peut tomber à genou sur l'herbe grasse de Jacques FOUROUX ,Il vient de se voir collé un zéro pointé ! à la discipline

Auch a rempli son contrat , et accoudé au zinc se donne une bouffe de plaisir partagé
Il sera toujours temps se préparer la réception de l'ogre Rochelais

Le FC Auch-Gers dans les clous


Le film du match

Dans l'obligation impérieuse de l'emporter après deux revers à Bourgoin (10-25) et Grenoble (3-42), le FC Auch s'est appliqué sur les bases, dans des conditions météorologiques délicates, afin de prendre un peu de distance avec la zone rouge. Conquérant en mêlée, malins en touche, face à des Biterrois qui jouent rarement le fond d'alignement, les Gersois s'en sont remis à la botte de Pierre-Alexandre Dut pour mettre le promu à la raison, au cours d'une rencontre d'un petit niveau. Leur plus grand mérite aura été de résister à la pression.

Le fait.

Plutôt bons dans leurs fins de rencontres, les Biterrois sont revenus à cinq points d'Auch à trois minutes de la fin. Mais en investissant le camp héraultais, les Gersois ont réussi à renverser la tendance quand Matias Narvaez a commis une erreur fatale en se mettant à la faute sur un lancer auscitain en touche. L'ultime pénalité de Dut a ainsi privé l'ASBH du point de bonus défensif.

L'essai. En profitant de leur supériorité numérique après le carton jaune infligé au capitaine gersois, Stéphan Saint-Lary, pour antijeu, les Biterrois sont parvenus à inscrire l'unique essai de la rencontre en fin de match, après un pilonnage en règle de la ligne locale et une échappée au ras de Bakary Méité. Mais par la suite, Auch n'a pas tremblé et les visiteurs n'ont pas gardé leur bonus défensif longtemps.

Les hommes. La poutre Tapasu a rendu de fieffés services au FCAG qui peut dire merci à son buteur Pierre-Alexandre Dut et surtout à son talonneur Romain Casals, d'avoir aussi bien tenu pendant 70 minutes après cinq semaines d'indisponibilité. Du côté des Biterrois, le coup d'œil de Mathieu Siro et l'investissement de Samiu Vahafolau et Bakary Méité n'ont pas suffi.

La phrase.

« On avait la pression. Auch avait tout à perdre et Béziers tout à gagner » (Grégory Patat, entraîneur d'Auch)

Et maintenant.

Auch devra élever son niveau de jeu, la semaine prochaine, pour la réception de La Rochelle.

auch 21 - béziers 13

MT 9-3. Temps pluvieux; 2000 spectateurs; arbitre: M. Boyer (Midi-Pyrénées).

Vainqueurs: 6 P (18, 26, 43, 51, 55, 80), 1 D (30) Dut.

Vaincus: 1 E Meité (77), 2 P (11, 44), 1 T (77) Lagardère.

Evolution du score: 0-3, 3-3, 6-3, 9-3, 12-3, 12-6, 15-6, 18-6, 18-13, 21-13.

AUCH: Peluchon; Bosque, Acebes, Vulindlu, Ascarat (0) Dut (m) Clarac (Salle-Canne, 61); Saint-Lary (cap), De Pauw, Medvès (Eymard, 66), Tapasu, Lacroix (Bernard, 61); Menkarska (Boughérara, 78), Casals (Abadie, 70), Delom (Magnan, 78).

Exp. Temp.: Saint-Lary (Antijeu, 74). Buteur: Dut (6/7 P, 1 / 2 D).

BEZIERS: Mazières; Julien (Gmir, 65), Winston, Chevtchenko (Vilaret, 51), Max (o) Lagardère (cap) (m) Siro; Ramoneda (Méité, 27), Vahafolau, Gérondeau; Goze (Levi, 69) Smidt; Gouagout (Narvaez, 65), Acquier (Vermass, 57), Villaz (Fernandes, 69).

Exp. Temp.: Meité (Antijeu, 54), Narvaez (Brutalité, 79).

Buteur: Lagardère (2/4 P, 1/1 T)

Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum