AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

AUCH s'impose 11 à 9 à Périgueux , par la grace de BRICA ... DIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

FC Auch Gars Rugby passion authentique

RUGBY TERROIR AMAZONE Décalages …
de Michel Sespiaut http://louberet.skyrock.com/

2011 - 2012 Les Chroniques du Rugby Auscitain
FC Auch Gers DECALAGES ...
Décalages … le rugby en plein Gers

les amis des Chroniques de Lou BERET] Pro D2. Auch


RUGBY Michel Sespiaut

Pro D2.

AUCH PAR LA GRACE de BRISCA...DIEU
s'impose à Perigueux ( 11 à 9 ) devant le CAP

Peux être que de la haut sur son nuage , un sourire en coin le petit caporal maitre Jacques FOUROUX a apprécié le coup de rapine du tout jeune Briscadieu , dans un match terne et brouillon ou le FCAG empêtré par ses propres maladresses n'a jamais su imposer son jeu face à une équipe Périgourdine limitée

Des en avents innombrables des lignes arrières engoncées n'ont jamus permis aux Auscitains de prendre le large au score
Toujours un En avant , un mauvais placement pour faire avorter quelques mouvements au large qui pouvaient s' avérer payants

Les arrières Auscitains donnèrent le sentiment de ne jamais rentrer dans le match

Auch reprenait cette sale habitude de se mettre au niveau d'un adversaire faiblard , jouant encore comme une équipe besogneuse de fédérale 1

Des tentatives de but au delà du raisonnable , quelques quilles et puis plus rien
On était pas loin du degré zéro sur l'échelle se Richter du Rugby , bien loin des promesses du coach Dantin

On sentait bien que ce match basculerait sur un coup du sort , quand Pierre Alexandre Dut dans un jour sans ,vendangeait les quelques pénalités parcimonieusement accordées par Mr Beaune dont la cote ne montera pas bien haut et dont on passera sous silence une triste prestation

Impassible devant le mamouthesque Pilier droit Moala et ses 135 Kg en souffrance , detruit grace à la position très basse de k'impeccable Yaya DELOM qui le supplicia toute la partie
Le géant déconfit , se croyait encore au BOPB pour plonger sur chaque entrée en mêlée sur l'herbe de RONGIERAS

Durant plus de 20 Mn le référé du comité d'Ile de France , laissa les mêlées se démêler avant de renvoyer Moala aux stands
Puis le pauvre Yannick DELOM , pourtant impeccable , virez les tous Salomon reconnaitra les siens pensa t'il

Un dernier mot pour dire notre désapprobation de la nouvelle tenue gris passe muraille des arbitres qui les fait confondre avec les joueurs de champs
Philippe F. me fit remarquer que c'était sûrement pour se fondre dans la masse au moment de quitter le terrain , leur forfait accompli , mais il ne s'agit là que d'humour grinçant

Les axants Auscitains assurent !

Pour être juste , disons que c'est le Huit Auscitain a prit le poids du match et de la victoire sur ses épaules avec le capitaine Stephen Saint LARY en fer de lance , et dont on ne se réjouira jamais assez qu'il ait rempilé un an de plus et Gregory Menkarska évoluant deja à un très bon niveau

Mention très bien au duo TAPASU Lacroix
Quand à Dargier le jeune Montpelliérain fit une Entree convaincante en homme de dévoir

A la grâce de Bricadieu !

Il y a quelque chose de rafraichissant à penser
que le coup du destin qui décida du gain de la rencontre , essai de rapine , fut l'œuvre du plus jeune , coquin comme tous bon neuf qui se respecte , le petit Briscadieu remplaçant Anthony Sallecanne victime d'une grosse béquille , de garda bien de désigner à l'arbitre les poteaux pour jouer à la main une énième penalite , appuyé par Stephen Saint LARY et d'une course rectiligne s'affaler dans l'en but , 20 mètres plus loin

Fermez les bancs , il n'y aurait plus rien à voir

Dire que l'Equipe Auscitaine devra élever son niveau de jeu est une évidence , qu'elle en est capable est une autre évidence , que les trois quarts Rouges et Blancs doivent une revanche à leurs supporters ne serait ce que pour les remercier des 6 heures de transport en est une autre

Fort Heureusement la victoire allégea un peu le retour , on n'ose imaginer notre frustration en cas de défaite , sur un terrain ou beaucoup d'équipes ne manqueront pas de s'imposer

Disons que le FC Auch Gers a réussi le minimum syndical
On ne fera pas la fine bouche si l'on se souvient de la défaite inaugurale l'an Pass à la maison devant Carcassonne , que l'on avait tirée toute la saison comme un boulet
Alors ces 4 points sont bond à prendre !

À l'issue des débats, l'entraîneur du FC Auch-Gers, Grégory Patat, a eu une pensée pour son homologue périgourdin. Si le technicien gersois ne pouvait pas cacher sa satisfaction d'être allé s'imposer chez le promu, il se voulait lucide sur le contenu des débats.

Dans une partie où aucune formation n'a pu aligner plus de trois passes consécutives, le sort du match s'est joué à bien peu de chose. Certes on pourra toujours louer la réalisation de baroudeur du jeune demi-de-mêlée gersois, Clément
Briscadieu, qui a eu le bon goût d'écouter son capitaine Stéphan Saint-Lary au moment de jouer rapidement une pénalité pour lui-même afin d'inscrire l'unique essai de la rencontre, mais les quatre points auraient tout aussi bien pu basculer dans l'escarcelle adverse si Sylvain André avait converti une ultime pénalité du bord de touche, juste sur la sirène.

La pièce n'est pas retombée sur la tranche. Il fallait un vainqueur. Ce fut donc un FC Auch toujours aussi inhibé quand il endosse le rôle de favori.

Mais il aura eu le mérite de tenir le choc face à une formation périgourdine qui avait mis tout son affectif pour l'ouverture du championnat à domicile.

« D'autres viendront se casser les dents ici » a pourtant pronostiqué Patat, finalement heureux d'une victoire qui tombe pile sans se voiler … la face .
Nous serons donc indulgents avec les Périgourdins qui devront tout de m^me proposer un autre rugby pour s’en sortir


FICHE TECHNIQUE
Périgueux 9 Auch 11

MT 6-6; 3.800 spectateurs; arbitre M.Labaune (Ile-deFrance):

Vainqueurs:1 E Briscadieu (55); 1P (5) et 1 D (10) Dut

Vaincus: 3 P Bosviel (7, 13, 52)

Evolution du score: 3-0, 3-3, 6-3, 6-6, 6-9, 11-9.

Périgueux: Bosviel (André, 61); Puletua, San Martin, J.B. Lafite (Gaultier, 71), Galetti (o) R. Rongiéras (m) Brouqui (Ayestaran, 66); Costanzo, Cros, H. Rongiéras; Bower (Dupont, 66) , Wilson; Moala (Margvelashvili , 77), Escudier(cap) (Brindel, 71), Naulleau. Remp. Temp.: Costanzo par Margvelashvili (39-46).

Exclu. tempo.: Moala (faute technique, 36), De Pauw (Anti jeu, 73)

Auch: Peluchon; Bosque, Acebes, Thierry, Grimaud (o) Dut (m) Salle-Canne (Briscadieu, 32); Medvès (Bissuel, 67), De Pauw, Saint-Lary (cap); Lacroix (Dargier, 52), Tapasu,; Menkarska, Bortolucci (Casals, 63), Delom (Nérocan, 77).

Exclu. tempo.: Delom (faute technique, 40). Costanzo (Brutalité, 68).

La note du match: 9/20. L'homme du match: Clément Briscadieu (Auch)



sespiaut.michel@wanadoo.fr En daban toustem ...
Le rugby avec l'accent du Gers http://louberet.skyrock.com/



Michel Sespiaut http://louberet.skyrock.com

Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum