AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

AUCH mate MONT de MARSAN l'horizon se dégage et les promesses se levent !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

RUGBY FC Auch Gers DECALAGES ... Les Chroniques de Michel Sespiaut AUCH - MONT DE MARSAN


RUGBY FC Auch Gers DECALAGES

AUCH – MONT de MARSAN

RUGBY FCAG Décalages les Chroniques en plein Gers de Michel Sespiaut



FC Auch Gars Rugby passion authentique

RUGBY TERROIR AMAZONE Décalages …
http://louberet.skyrock.com/

Rugby. PRO D2. Auch 24 - Mont-de-Marsan 15,

le film du match.

Mathieu Acebès s'est offert un bel essai de soliste. Qui a validé le succès Gersois /Photo DDM Nedir Debbiche

Auch 24 Mont-de-Marsan 15

MT, 13-3; temps hivernal; pelouse grasse; 2.500 spectateurs; arbitre: M. Hadj Bachir (Auvergne)
Vainqueurs: 2 E Casals (22), Acebes (70); 1T (22) et 1P (16) Peluchon; 1D (28) et 2P (58, 77) Dut
Vaincus: 4 P Duvallet (31) et Vignau-Tuquet (47, 61, 71); 1 D Mazzonetto (66)
Evolution du score: 3-0, 10-0, 13-0, 13-3, 13-6, 16-6, 16-9, 16-12, 21-12, 21-15, 24-15.
Auch: Peluchon (Duffau, 63); Bosque, Acebes, Buto, Bastelica (o) Dut (m) Salle-Canne (cap. Clarac, 68); Eymard, De Pauw (Medvès, 57), Rongiéras; Valdès , Lacroix (Loubet, 52); Magnan (Kwarafélia, 45), Casals (Campo, 45), Delom (Nérocan, 68)-Rempl. Tempo.: De Pauw par Nérocan (25-33) . Exclu. tempo.: Delom (23, antijeu); buteurs: Peluchon (1/3 P, 1/1 T), Dut (2/3 P, 1/1 D).
Mont-de-Masan: Durquet; Mazzonetto, Chedal, D. Senio (Dubie, 70), Cabannes (o) Duvallet (Vignau-Tuquet, 44) (m) Urruty (Matanavu, 44) ; Toevalu (Brethous, 70) , Taulanga, Tastet ; Dhien (cap), Jackson; Ormaechea (Grobler 52), Blanchard (Lauga, 52), Menini (Fiorini, 52)-Rempl. Tempo.: Toevalu par Grobler (25-31).

Exclu. tempo.: Ormaechea (21, antijeu) , Matanavu (62, brutalité); buteurs: Duvallet (1/3 P, 0/1D), Vignau-Tuquet (3/3 P), Mazzonetto (1/1D).
L'homme du match: Mathieu Acebes (Auch)

Les plumitifs hasardeux de la dépêche édition de Haute Garonne avaient cru bon de s’interroger sur le renouveau du FC Auch Gers , spéculant sur le possible « feu de paille » Auscitain

C’est par une débauche d’énergie du « feu de Dieu « comme me le soufflait avec à propos Roland S. que les coéquipiers d’Anthony Sallecanne promu capitaine d’un soir en l’ ’absence de Stephen saint Lary qui soignait une petite entorse contractée en fin de match devant la Section Paloise , ont répondu à tous ceux qui font encore la fine bouche et pincent du nez quand il s’agit de jauger cette satanée exception Gersoise , qui tel le phœnix renait de ses cendres pour voir refleurir les bien belle promesses des grands soirs !
Aux archaismes du prêt à penser , les irréductibles apprécient à sa juste valeur les rebonds ovales et autres décalages , qui fondent cette humilité orgueilleuse qui nous porte A ces iconoclastes passionnées , je dédis ses fresques colorées , ce sont mes frêres !
La bodega Paquito qui a tout connu des années de liesse , encore il y a peu en manque de souffle retrouve avec Patrick Philippe et leur équipe comme l’équipe , peu à peu toute sa superbe, le spleen à la Boris Vian et l’écume des jours cèdent le pas aux demis qui trinquent , les petits de Monique M. notre passionara insatiable qui réclamait le bonus offensif avec un bel optimisme , commencent à y croire et bénévoles et supporters à leur tour

devant des spectateurs Montois venus en nombre valider une place de qualifiable et repartis autant dépités qu’admiratifs devant la belle santé de cette jeunesse « impayable »

Mont de Marsan reste une formation avec de solides gabarits qui eurent beau pilonner inlassablement , remuer la viande ,rentre dans des intervalles improbables à « coups de cabestron » , rien n’y fit la défense Gersoise impénétrable faisait comme toujours bonne garde , pour le bonheur d’un exilé Madrilène mon cher Bernard L. , qui suivait ses protégés rêvant sur les ondes au bar des amis clinquant comme aux plus beaux jours , les irréductibles trouvèrent le moyen dans un match cadenassé par l’enjeu , de planter deux essais de bien belle facture , essais de débordement pour les esthètes de ce jeu qui snobent parfois les victoires à l’énergie de la diaspora Rouge et Blanche
Des essais qui n’auraient pas dépareillés dans l’armoire aux souvenirs des frères Boni, dont le second, petit bijou est l’œuvre exclusive d’un petit exploit de Mathieu Acebes récemment promu capitaine de l’équipe de France à 7 et qui va parcourir le monde en passant par Dubaï ou il fera honneur aux couleurs Auscitaines , tous nos vœux l’y accompagnent

Mathieu Acebes , auteur par ailleurs d’un match plein , ponctué de coups de pieds de déplacement renversés toujours précieux pour camper dans le camps Montois , exploita un surnombre créé par l’exclusion temporaire de l’arrière Montois pour d’une arabesque dont il a le secret zapper un couloir millimétré à l’entrée des 22 m déposant l’arrière garde Montoise et marquer l’essai du break définitif

Bien vu l’artiste , au moment même l’entêtement Montois venait de le ramener à 4 points , sonna l’hallali pour les Landais , dont le parcours honorable est sérieusement mis à mal par une difficulté chronique à s’imposer à l’extérieur
Le Président Montois se montrait beau joueurs , pas sur qu’il est eu raison de privilégier Auch plutôt que Lyon pour ré débloquer son compteur de victoires à l’extérieur

Les faits sont là , AUCH remonte à la septième place du classement , à deux points seulement du quatrième
A une victoire du maintien , que les hommes du duo épatant Patat Sarraute pourraient bien valider dés le week end prochain , du coté d’Aix en Provence le pays d’adoption d’un certain Franck Montanella

Il sera temps après la prochaine victoire de hausser la mire, et de venir chatouiller quelques clubs promis à la qualification
Une chose est certaine , même avec tous les aléas et les obstacles qui restent devant sa route , le FC Auch Gers est revenu dans a course à la qualification
Allez osons le dire sa vraie place dans une second division professionnelle dont il a longtemps été le « maitre » étalon

LE CONTEXTE

Les Montois, arrivaient invaincus en 2011, avec deux victoires sur leur pelouse contre Grenoble (30-19) puis Colomiers (19-6), qui les ont propulsés au même niveau que Carcassonne, à la cinquième place
: les Montois, après leur succès d’ouverture à Grenoble , venaient d'enchaîner six défaites en déplacement (lire par ailleurs).
De quoi tempérer les pronostics des journalistes spécialisés qui donnaient un court avantage au Stade Montois
C’est un des engagements du groupe , le FCAG est intraitable à domicile depuis son faux-pas initial contre Carcassonne (six victoires et un nul). Les Auscitains avaient aussi dans un coin de la tête de laver l'affront du match aller.
La défaite 35-11 en septembre coïncidant avec la plus mauvaise production du FCAG cette saison.

LES FORCES EN PRESENCE

Ce sont deux formations remaniées qui se présentaient sur la pelouse tout à l'heure. Outre Menkarska et Tapasu, Grégory Patat doit également composer avec les forfaits de Saint-Lary (cheville), Bérot (épaule) et Thierry (cuisse), tous tombés au champ d'honneur dimanche dernier. Mathieu de Pauw et Thomas Bastelica intègrent donc le XV de départ, comme Magnan et Casals en première ligne, « pour amener un peu de fraîcheur mentale », selon le coach auscitain.

Autant dire que tous ces jeunes ont réussi leur examen de passage

Et si l’on rajoute De la Fuente dans les starting Blocks et qui devrait trouver du temps de jeu avec la sélection de Mathieu Acebes , les Auscitains ont encore de beaux atouts dans leur jeu
À Mont-de-Marsan, la première ligne tournait complètement par rapport au match contre Colomiers, Britz est laissé au repos en troisième ligne, et Matanavou débutera sur le banc.

Les Auscitains ont donc poursuivi leur ascension, hier soir, en disposant du Stade montois.

Film du match . DDM

Dès le coup d'envoi,

les joueurs landais prennent la direction des opérations en se montrant très présents dans tous les secteurs de jeu. Durant pratiquement le premier quart d'heure, les Auscitains se verront obligés de défendre à outrance sans toutefois encaisser le moindre point. En effet, le buteur visiteur Thibault Duvallet échoue sur sa tentative de drop (10e) ainsi que sur une pénalité (12e). Le FCAG réagit par l'intermédiaire d'Aloisio Buto qui fait commettre une faute aux visiteurs, Mathieu Peluchon ouvre la marque sur pénalité (FCAG 3- Stade montois 0, 16e).

Le troisième ligne centre montois Haisini Taulanga fait admirer sa puissance mais la défense auscitaine ne rompt pas. C'est au contraire Mont-de-Marsan qui se retrouve en infériorité numérique sur une faute du pilier Sébastien Ormaechea (21e). Le FCAG bénéficie d'une pénal-touche, un maul s'organise et Romain Casals s'arrache pour pointer le premier essai gersois transformé par Peluchon (FCAG 10 - Stade montois 0, 23e). C'est au tour du pilier auscitain Yannick Delom de prendre aussi un carton jaune dans la plus grande confusion (23e). Mathieu Peluchon laisse passer l'occasion de creuser l'écart sur pénalité (25e)

mais Pierre- Alexandre Dut d'un drop limpide corse l'addition (FCAG 13- S M 0, 28e). Les avants montois retrouvent quelques couleurs, Auch se met à la faute, Duvallet réduit la marque (FCAG 13 - SM 3, 31e). Le jeu devient de plus en plus haché suite aux coups de sifflets intempestifs de M. Hadj Bachir. La mêlée adverse est une fois de plus pénalisée, Dut ne peut convertir depuis la ligne médiane. Alors que la sirène vient de retentir, les Gersois se mettent à la faute, Duvallet manque la cible.

La mi-temps est sifflée sur le score de 13-3 en faveur des Auscitains. L'entame montoise est identique à celle du début du match, Auch concède une faute sanctionnée par le pied du buteur remplaçant Antoine Vignau-Tuquet (FCAG 13 - SM 6, 48e). Les Auscitains se lancent à l'abordage, les visiteurs gardent le ballon au sol, par deux fois Peluchon échoue (52e et 54e). La mêlée auscitaine prend le dessus sur son homologue, Dut passe la pénalité (FCAG 16 - SM 6, 59e).

Sanction identique mais inverse cette fois, Vignau-Tuquet réduit la marque (FCAG 16- SM 9, 61e). Les trois-quarts auscitains se lancent à l'attaque, Timoci Matanavou écope d'un carton jaune pour plaquage dangereux sur Mathieu Acebes (62e). L'arbitre accepte un mauvais lancer en touche montois au grand dam du public auscitain, sur l'action qui en découle l'ailier Jean-Marc Mazzonetto claque un drop (FCAG 16- SM 12, 66e). A partir d'une mêlée, les Auscitains lancent une offensive, Dut prolonge au pied mais Buto échappe le ballon au moment d'aplatir (68e). Le meilleur reste à venir, c'est Mathieu Acebes qui d'un petit coup de pied et d'un rebond favorable joue les équilibristes le long de la ligne de touche pour finalement inscrire le deuxième essai auscitain (FCAG 21- SM 12, 70e).

Sur le renvoi, le buteur visiteur Vignau-Tuquet ramène les siens à 6 points pour une nouvelle faute au sol gersoise (FCAG 21- SM 15, 71e). Sur une nouvelle action confuse, ce sont les visiteurs qui concèdent une nouvelle pénalité, le pied de Dut ne tremble pas donnant la victoire au FCAG 24 - SM 15 à la 77e minute.

Plus rien ne sera marqué, le FCAG avec une belle opiniâtreté marque de fabrique de cette équipe de cœurs vaillants , privant même les Landais du bonus défensif en fin de match.
Intéressant si l’on considère qu’elle reste encore un prétendant aux demies finales

Ce n’est qu’un au revoir
Mes amis, ces chroniques vont s’interrompre pendant quelques semaines le temps pour votre serviteur d’une révision des 50 000 km et d’un passage dans les stands pour changer un bras de suspension , le temps d’affuter la plume je serai opérationnel pour saluer la montée en puissance de nos protégés et la course toujours possible vers les phases finales

Avant cela je compte sur vous pour faire rugir le Moulias à l’occasion de la réception des Tarbais
Il est temps de mettre un terme à la main mise des Hauts Pyrénéens sur le bouclier d’Armagnac Bigorre , je compte sur vous tous !
De quoi passer ensemble encore de bons moments , spectateurs passionnés d’une bien belle aventure pleine de panache , les vertus Gasconnes ne sauraient mentir , nous serons là , tous ensemble

Pour vos petits messages , vous pouvez m’ écrire à
sespiaut.michel@wanadoo.fr

En daban toustem ...

Le rugby
a aussi l'accent du Gers
http://louberet.skyrock.com/



Michel Sespiaut
http://louberet.skyrock.com


Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum