AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'Equipe des marie Louise , les larmes d'Hugo ... NARBONNE 20 AUCH 19

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

RUGBY TERROIR AMAZONE Décalages …

les Chroniques en plein Gers de Michel Sespiaut


Dédicace à Philippe Bernard Patrick Serge Éric Gilles

Une même passion, l’amitié

Narbonne 20 - Auch 19

MT : 8-7 ; 3.000 spectateurs ; arbitre : M. Boyer.
Vainqueurs : 3 E Beaux (15), Martial (65), Algisi (77) ; 1 T Pottas (77) ; 1 P Janisson (33).
Vaincus : 3 E Acebes (36, 53), Bastelica (42) ; 2 T Bosque (36) et Acebes (53).
Evolution du score : 5-0, 8-0, 8-7, 8-12, 8-19, 13-19, 20-19.

Narbonne : Régy (Griffoul, 55) ; Martial, Grammatico, Kaufana, Vunisa (o) Janisson (Pottas, 56) (m) Buada (Chevchenko, 28) ; Salavea, Tawake, Beaux (cap. Strauss, 32) ; Mynhardt, Aurignac ; Benali (Castex, 45), Vuli (Algisi, 45), List. Exclu. tempo. : Régy (45, faute technique)

Auch : Bosque (Acebes, 43) ; Thierry, Acebes (Vignes, 43), Brethous (Paterson, 55), Bastelica (o) Duffau (m) Salle-Canne (F. Delom, 52) ; Medves, Rongieras, Saint-Lary (cap) ; Tapasu, Penalva (Valdès, 65) ; Landry (Etchegaray, 48, Menkarska, 71), Casals (Campo, 41), Y. Delom.
Exclu. tempo. : Bastelica (76, plaquage dangereux). Buteur : Duffau (0/3 P, 0/1 T, 0/1 D), Acebes (0/1 P, 1/1 T), Bosque (1/1 T)

L’ Equipe des Marie Louise et les larmes d’Hugo
La belle exception Gersoise

Une défaite en trompe l’œil


80 ème AUCH vient de perdre un match invraisemblable,
Le cercle s’est formé, Hugo Rongieras éclate en sanglot fatigue et détresse mêlées, la victoire s’est dérobée
Vidé après avoir tout donné comme ses coéquipiers, Auch ne fait plus qu’un, le cercle autour de Gregory et Stephen s’est fait, il n’ y est question que de victoire ! Ce moment leur appartient, .

Les irréductibles sont morts une nouvelle fois debout
Ça fera deux lignes dans le journal , l’exploit est passé , la passe de deux après la victoire de l’an passé aussi, après avoir mené de onze points les Auscitains ont mangé la feuille de match pour ,’avoir pas disposé d’un buteur , voilà le bilan comptable

Et pourtant , en ce moment de détresse , oubliés les deux essais galvaudés sur des erreurs de placement en bout d’aile , dont un imparable en première période , le FCAG n’a pourtant pas tout perdu ,

L’exception Gersoise a de l’avenir

Éric a laissé le chef d’entreprise dans la tribune Présidentielle pour fouler le pré d’après match, le regard embué et rejoindre ses hommes , lui qui il y a deux ans découvrait la famille Rugby , a enfin touché l’exception Gersoise à moins que ce ne soit elle qui l’ait touché !

Lui aussi si maitre de lui , a tempêté, soutenu, espéré comme nous tous la victoire a portée de main , et il partage maintenant la détresse de ses joueurs au milieu du terrain
Impossible de rester insensible à la débauche d’efforts des « Marie Louise » du Rugby Gersois

Le public Narbonnais a senti le vent du boulet sauvé du naufrage , soulagé applaudit le vaincu comme le taureau brave qui quitte l’arène

On s’en fout on a perdu, mais demain cet hommage nous aidera à nous relever, une fois encore pour passer au-delà de la fatigue des blessures d’une fin de saison éprouvante

Philippe et Patrick mes mais à mes cotés se taisent , en vieux briscards ils ont partagé le moment rare et précieux , Bernard n’est pas là mais ses pensées nous accompagnent , il aurait gouté ce moment là

Bien sûr , il est déraisonnable de se mettre dans des états pareils pour un simple match de rugby ou il n’ y avait rien à remporter fors l’honneur comme on disait dans l’ancien temps

Comme de passer 3 heures le dimanche soir sur une chronique juste pour partager une passion avec des amis aux quatre vents d’Ovalie
Oui mais voila la vérité commande de témoigner pour que le rêve continue !

Cet engagement nu sans artifice n’a pas de prix ,
Il ne se décrète pas , ne s ’achète pas et c’est pourquoi Auch existe encore
Quand le superflu et l’artificiel colmatent nos vies , face aux prix du dérisoire , l’authenticité devient cadeau , privilège , rare
Du rêve et du souffle , elle est bien là , la magie , ce cadeau inestimable que proposent 23 gamins irréductibles en culotte courte souffle court éreintés pour avoir tout donné

Quelques tapes de réconfort , les maillots collés par la sueur , les guerriers se font hommes , mâchés ils sortent la tête haute
Les supporters ont les yeux brillants d’admiration en dépit de la défaite la grosse caisse tambourine ,

La buée des vestiaires sauve mon émotion , la semaine a été dure et incertaine , l’abnégation de notre équipe me réconforte , je ne craquerai pas , pas encore !

Les larmes d’Hugo , c’est l’honneur d’une formation d’un club qui ne veut pas déposer les armes sur le bord de la route du professionnalisme
D’un département et d’une ville qui veulent que sa jeunesse continue de croire dans son avenir en s’identifiant aux valeurs dont le FCAG est dépositaire depuis 113 ans !

Les belles larmes d’Hugo recouvrent ma frustration d’un match envolé en bout de rencontre , sur un ballon pourtant lâché dans l’en-but par les Narbonnais
Peu m’ importe désormais , ces larmes appellent un exploit authentique à arracher aux mauvais rebonds et aux trajectoires capricieuses des tirs aux buts

Une offrande à tous ceux qui poussent ce club et cette équipe contre vents et marées, et se battent pied à pied pour lui dégager l’horizon

1200 personnes au loto du FCAG Géant Dimanche salle du Mouzon , cette belle audience appelle un stade plein comme un œuf samedi prochain pour porter nos favoris

Des places à demi tarif , un cadeau à l’ aficion Gersoise » bonne initiative du Club
Soulever les travées et le rugby des « chants » pourquoi pas samedi prochain , balayer toute la frustration accumulée et faire tomber les inflexibles de l’Ain , Oyonnax nos lointains cousins d’Ovalie en marche vers le TOP14 connaissent le prix d’une victoire au Moulias

Les mots se bousculent dans ma tête , comment réconforter et dire son admiration à une équipe de « Marie Louise » déjà assez fière et solidaire pour faire trembler le leader éphémère de la ProD2 et son budget triple XL

1 Crabos et 2 Reichel alignés , l’ exception Gersoise

Les critères complexes qui ont rejeté le centre de formation Auscitain en troisième catégorie paraissent un parfait contresens

Les coachs Narbonnais se confondent en excuses dans leurs commentaires d’ après match surréalistes pour un succès usurpé sur l’esprit du Jeu , comment faire autrement !

Auch a perdu une victoire mais a gagné les cœurs et peut être plus ….

S’il fallait encore justifier sa présence dans le Rugby Professionnel cet état d’esprit réanimé par le duo Patat Sarraute , cette victoire sur l’esprit du jeu à coté des grosses cylindrées qui roulent des mécaniques suffirait à convaincre que l’exception Gersoise n’est pas
Une pointe d’orgueil déplacée mais la permanence affirmée d’un état d’esprit qui fait grandir des hommes avant même des joueurs en devenir

Puissent les moyens supplémentaires entre collectivités et investisseurs privés aboutir pour lui donner les moyens qui permettront à ce groupe autour des cadres Stephen saint Lary Greg Menkarska de se bonifier encore l’an prochain



Quand la nécessité fait raison que l’occasion est donnée de faire flamber les bradillons du Rugby Gersois

La jeunesse Auscitaine au pouvoir des Brethous Landry Delom et autre Etchegaray , quand Nathan Thierry fait figure de vieux briscard

1 Crabos , 2 Reichels dans une formation émaciée par les blessures ont bousculés Narbonne au stade de la méditerranée , leader éphémère de la ProD2 pendant huit journées

Narbonne étrillé à domicile une semaine plus tôt devait se racheter une conduite Mais devant la vaillance et l’engagement Gersois , Narbonne pendant plus d’une semaine fut réduit à jouer d’expédients sifflé par son propre public et vainqueur par hasard au terme du match en raison de la défaillance des buteurs Gersois

Les Mousquetaires ont rallié le panache blanc de leur capitaine Stephen Saint Lary magnifique dans sa colère d’après match , celle d’un combattant, d’un champion refusant les honneurs de la défaite
C’est bien de victoire, ce baume sur les plaies ouvertes d’une formation décimée par les blessures et les coups du sort d’une économie fragile, usée par les joutes sans pitié d’un championnat de longue haleine ou l’exploit tient lieu d’ordinaire
Banc trop étroit , ouvreurs décapités , s’en est trop pour les irréductibles , marche ou crève !

Il est temps que l’horizon se dégage pour un groupe qui a beaucoup appris et retenu les leçons impitoyables du haut niveau et mérite de ne pas être dispersé par les aléas d’une carrière

No scrum , no Win martelaient les anciens ; en ProD2 on pourra rajouter sans buteur point de salut
Car les avants n’ont rien lâché , Delom Casals Landry ont débuté le match Etchegaray les a rejoint
Greg Menkarska et Vincent Campo peuvent être fiers d’eux les tauliers ont inspirés la jeune classe

Je pourrai citer tous le groupe , aussi j’appuierai la mention à Frédéric Medves formidable compétiteur , discret et efficace , Fred cisaillé sans compter et n’est pas pour rien sur l’étouffement Narbonnais

Derrière Damien Duffau s’est montré à l’ouverture un très bon animateur de jeu , arrière protée , la fin de saison a débridée le jeu académique des Auscitains et Damien qui envoie du jeu avec un talent incontestable dans l’alternance n’y est pas pour rien ! ,

Mais il ne peut pas se transformer en buteur tueur

L’absence pour blessures de Benjamin et Vincent , valide une option de partage des responsabilités dans les tirs au but pour les trois matchs à venir

Même Titi Bosque s’y est collé pour transformer un des deux essais de Zabulon Acebes qui a déchiré le rideau défensif des narbonnais , formidable compétiteur le zappeur électrique a marqué les esprits et le score , il sera l’an prochain un élément cadre de la formation Auscitaine

Après Arrayet et Idieder , Acebes c’est la nouvelle force Basque du FCAG

Je termine cette chronique pour vous remercier de votre soutien à notre équipe qui est digne de ses devancières

Le Rugby à Auch c’est bien plus qu’un sport ou une distraction ,
C’est la communion identitaire de toute une ville et un département , de tous ceux qui refusent dans la vie de baisser la tête et pensent qu’à cœur vaillant rien n’est impossible

Tous ceux qui partagent l’envie irrépressible de voir flotter les couleurs de la vieille cité et de retrouver dans la troisième mi temps , les enfants du pays ou adoptés , valeureux combattants de l’impossible autour du bar des amis qui devient parfois le temps d’un bon mot notre café de Flore à nous quand la Bodega Paquito et la bandas PAQUITO de Pavie attendent de s’enflammer sous le chapiteau autour de Patrick et Philippe et faire mousser l’amitié

A samedi les amis


“En davant toustem” – En avant toujours

Michel Sespiaut

Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum