AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

AUCH un peu court, trop vite amoindri par les blessures , s’incline sans démériter à Aurillac ( 24 à 15 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Décalages…

Michel Sespiaut - Chroniques en plein Gers


Samedi 14 Mars 2010

LIEU Aurillac (stade Jean-Alric).

FICHE TECHNIQUE

Aurillac Cantal 24 – FC Auch Gers 15

MT: 18-12; 2800 spectateurs; arbitre: M. Piraveau (Côte d'Argent)
Vainqueurs: 2 E Fono (27), Gerber (30), 1 T et 4 P Bourlon (1, 40, 62, 75)
Vaincus: 5 P Bérot (7, 9, 14, 33), Feilles (67)

Evolution du score: 3-0, 3-3, 3-6, 3-9, 8-9, 15-9, 15-12, 18-12/21-12, 24-12

Aurillac: Staniforth ; Herry, Baleinadogo, Kemp (cap.), Ratu ; (o) Bourlon, (m) Gracia ; Fono (Nieuwenhuis, 52), Hauman, Hirèche (Lescure 72) ; Gerber, Ostrikov (Maréchal 52) ; Kotze, Manukula, Caldayroux (Membrado 52).
Absents : Gontinéac (cuisse), Hodge (genou), Jacquet (genou), Lasagavibau (genou), Maya (choix), Teague (épaule), Valentin (épaule), Van Wuuren (épaule).

Exclu. tempo.: Herry (33, antijeu)

FC Auch Gers : Duffau ; Bosque, Acebes, Thierry, Bérot (Paterson 34) ; (o) Cortes (Feilles, 40), (m) Salle-Canne ; Medvès (Eymard, 61), Rongiéras (Ricaud, 56), Espagno ; Valdes, Penalva (Tapasu, 41) ; Menkarska (cap.), Bruère (Casals, 56), Suster (Delom 69, Landry 75).
Exclu. tempo.: Bosque (23, antijeu), Thierry (58, antijeu), Ricaud (62, antijeu) Exclu. défi.: Espagno (80, brutalité)

AUCH un peu court, trop vite amoindri par les blessures
S’incline sans démériter à Aurillac ( 24 à 15 )




On a coutume de dire que seule la victoire est belle et que des plus belles batailles le bras séculier de l’histoire ne retient que le dénouement des vainqueurs

l’âpre bataille du Cantal n’aura pas fait de quartier et mis sur le flanc deux nouveaux irréductibles, Erwan Berot auteurs d’une entame de match brulante avec 12 points qui venaient conforter ses deux essais en deux matchs, une nouvelle fois stoppé dans élan par une blessure et l’ouvreur Vincent Cortes , nos deux animateurs sur le flanc tous les deux l’épaule dans la boite à gant la camarde s’acharne sur nos protégés .

Blessures et effectif taille cintré
Au moment ou nous avons besoin de toutes nos forces vives, Le succès joue les filles de l’air et devient aussi rare que la douceur printanière qui se fait attendre en cette fin de saison étirée en longueur, pour des Auscitains condamnés aux travaux forcés
Les forçats de l’ovalie ne baissent pourtant pas la garde devant un calendrier démentiel qui malmène un effectif taille cintré et des organismes encore fragilisés par de nouvelles blessures. Cortes et Berot tombés au champs d’honneur Cantalou rejoignent une infirmerie copieusement garnie, jugez en plutôt : Bastelica (cervicales), Campo (cuisse), Clarac (claquage), Dulin (fracture du pouce), Murre (cervicales), Peluchon (genou), Politte (genou), Saint-Lary (côtes).
Aussi comment relater une nouvelle défaite sèche à l’extérieur, sans le moindre bonus sur le plateau glacial d’Aurillac ou le cœur et la bonne tenue de la mêlée ne suffirent pas face à des Auvergnats avares de cadeaux et qui devaient se racheter une conduite après plusieurs revers

Rien à reprocher à nos « grognards » sur l’envie le courage, mais il a manqué à nos joueurs un peu de fraicheur et donc fatalement de lucidité pour éviter les fautes techniques meurtrières en bout de match, réduits à 13 avec le carton rouge final infligé à Eric Espagno qui se cherche un avenir depuis qu’il sait qu’il ne sera pas conservé mais n’a pas démérité tout comme ses coéquipiers déconfits de voir effacé le bonus défensif entrevu,

Cette prime à la vaillance, l’ordinaire des braves aurait récompensé une équipe cantonnée sur le tard aux travaux défensifs mais dont le moindre mérite aura pas été d’empêcher les hommes de Pierre Henry Broncan de conquérir le bonus offensif convoité, qui leur fermera à coup sûr les portes des qualifications.

Nul ne pourra douter qu’il n’y est pas eu d’arrangements entre amis avec l’ancien entraineur du FCAG qui voulait surtout effacer la fessée du match aller subie à Jacques Fouroux

Maigre consolation ; face aux 10 travaux d’Hercule du FCAG, 10 comme le nombre de journées consécutives qu’un calendrier réaménagé par les intempéries a proposé à un effectif Gersois étriqué qui ne lui permet pas de jouer de tous ses arguments et de faire respirer le groupe par de bénéfiques rotations .

les hommes à Patat et Sarraute en encaissant deux essais en trois minutes juste avant la demi-heure de jeu, hier sous le plomb du Cantal avait surtout plombés toutes chances de succès .
Dans le second acte, le buteur Cantalou Bourlon répondait à Feilles pour condamner la tentative de remontée au score Gersoise, le point de bonus dans le viseur s’éloignait à cause du lourd tribut concédé à l'indiscipline chronique de ceux qui se battent avec les armes du désespoir

En jouant vingt minutes de plus que leurs adversaires en infériorité numérique
Le challenge devenait hors de portée. Avec cette remarque et tout est dit

C’est ainsi on le savait, l’hiver nous a rattrapé et joue les prolongations dans le Gers, au moment ou nous nous languissons de retrouver le printemps du jeu, nous continuons malgré nous à solder les mécomptes de la saison passé qui faillit nous envoyer en enfer et nous a laissé vivant mais exsangues.

A peine convalescent, il parait inconcevable que ce groupe de qualité et solidaire en diable ne soit pas conforté ni renforcé d’une manière ou d’une autre la saison prochaine
Le projet économique d’une limitation à 30 contrats parait bien illusoire au regard de pareille statistiques et il faudra impérativement trouver les moyens complémentaires pour donner du souffle au projet
Souhaitons que les départs annoncés d’Alex Ricaud et d’Eric Espagno ne constituent pas de fausses économies de gestion quand il faudrait compenser numériquement leurs départs mais qu’ étoffer le groupe devient vital pour la pérennité de la reconstruction courageuse engagée qui passe par le maintien du Rugby Professionnel dans le Gers.

Plus que jamais des partenariats providentiels seront indispensables l’effort de chacun , contribution indispensable pour permettre à cette de défendre équitablement ses chances la saison prochaine et jouer sur sa véritable valeur et ne pas dépérir à petit feu ! ..

Affectif et Effectif

Même si l’affectif peut beaucoup il ne peut pas tout

A l’image de la remarquable rébellion du match retour gagné à Colomiers , quand bien même le carburant de la machine à remonter les pendules n’oubliera pas de réveiller la spoliation du match aller volé aux Auscitains , et cette dernière pénalité évanouie au pied des poteaux Grenoblois par un arbitre prestidigitateur , ni les rodomontades déplacées du Président Chérèque sous le chapiteau Partenaires après une victoire heureuse , il reste que ce match retour ne sera pas une sinécure chez un prétendant à la qualification

Espagno suspendu c’est tout sauf une bonne nouvelle pour le le FCAG qui ne retrouvera pas forcément son maître des airs et capitaine Stephen Saint Lary rétabli !

Mais puisque c’est dans la difficulté que l’on grandit à cœurs vaillants rien d’impossible , nous devons croire dans la capacité de réaction de notre équipe qui n’a finalement besoin que de deux ou trois points pour valider le ticket


La tête et les jambes

Pour provoquer la réussite qui nous fuit il nous faut gagner en maturité autant qu’en discipline apprendre enfin à tuer les matchs et faire basculer des rencontres indécises comme la réception de Dax nous a laissé autant de regrets que de frustrations

Un dernier coup de collier pour récompenser les fidèles suiveurs, je parle surtout de ceux qui se tiennent vent debout comme nos joueurs pour faire front, présents partout et par tous les temps et qui me sont chers

Ces irréductibles attendent impatiemment au moins autant que nos joueurs ce maintien qui reste encore à valider, objectif d’une saison de tous les dangers, mais toujours pas mathématiquement accroché au fronton de Jacques Fouroux qui s’impatiente ! .





Les réceptions à venir seront à la hauteur du défi.

La Rochelle, Oyonnax, Pau viendront fouler l’herbe ténue de Jacques Fouroux
Mais ces parties ne seront pas pour eux une promenade de santé, le sel de la victoire acquise, même arrachée aux forceps n’en aura que plus de saveur, Nous saurons l’apprécier et la fêter tous ensemble au bar des Amis comme sous la Bodega Paquito !

Solidarité et efficacité

En attendant il faut serrer les rangs et repartir efficaces au pied des Alpes pour ne pas revenir bredouille

Introspection et pronostic
Le FCAG va se maintenir


Coté match à domicile, si la Section Paloise semble compétitive elle est surtout sur courant alternatif, on doit rappeler que nous avons eu le mérite d’y conquérir un match nul sur son terrain congelé de décembre
Nous recevrons les Béarnais le dernier jour et il y a fort à parier que les jeux du maintien seront déjà faits reste à savoir si les Palois seront encore en course pour la qualification

Une victoire Gersoise préalable devant La Rochelle ou devant les intraitables de l’Ain aurait de la gueule , célébrée cette saison comme un exploit majuscule face à deux baroudeurs de la PROD2 armés pour se qualifier en très bonne position et qui visent légitimement la montée en TOP14

Mont de Marsan qui reverdit a fait toucher les épaules aux Agenais dans les landes
La Tribu Agenaise se retrouve à égalité à la lutte avec des Oyonnaxiens qui ne lâcheront rien pour affranchir la montée directe


Le calendrier donne t’il les clefs de l’équation ?
de l’accession directe comme du maintien

Agen va recevoir 4 fois pour 2 déplacements Oyonnax recevra 3 fois pour 3 déplacements
Avantage Agen (Dés lors on comprend l’importance du match à Auch pour les Oyonnaxiens Ce ne sera pas le match le plus simple à décrocher pour les Rouges et Blancs )

Nous devrions donc jouer notre atout principal à l’occasion de la réception de La Rochelle
0a tombe bien c’est la prochaine levée à la maison le 3 Avril prochain

Quand à Agen qui tire un peu la langue , il se pourrait qu’il joue la montée directe la dernière journée à Tarbes pour une victoire de prestige accessible à l’ours Tarbais , le trésorier de Trelut doit déjà se frotter les mains




Le Compte est t’il bon !

Derrière les irréductibles Gersois les poursuivants rament aussi pas mal dans la galère

Lannemezan condamné n’a pas fermé le jeu en battant à la régulière Colomiers revenu de ses ambitions de début de saison à une plus grande humilité, Colomiers déconfit à Lannemezan ; là ou tout le monde s’impose ,avec son président Carré désenchanté, pointe à 6 longueurs des Gersois ; quand Aix en Provence sa séance de surplace à Oyonnax nous va bien

Après les lettres les chiffres


Egalité de calendrier entre Auch et Aix en Provence qui recevront et se déplaceront 3 fois tous les deux

Mais avec son pécule de 14 points les Gersois peuvent voir venir, Aix ne pouvant espérer au mieux selon mon estimation que 2 victoires sur 3 à domicile qui même bonifiées donnent un maximum de 10 points contre 14 à combler, inatteignable

Pour la lutte de classement avec Colomiers, Auch conserve 6 points d’avance à 6 journées de la fin

Les Columérins impuissants à s’imposer à l’extérieur ne peuvent compter que sur 3 réceptions, Begles Bordeaux, Pau et Tarbes

Je pronostique pour les banlieusards Hauts Garonnais une maximum 2 victoire et 8 points sur la fin du championnat
En conséquence une seule victoire Auscitaine suffirait pour se maintenir et devancer les Columérins ou à défaut 3 bonus défensifs parfaitement envisageables particulièrement à l’occasion des trois réceptions à Jacques Fouroux


Ballotage favorable aux Gersois

il faudrait un cataclysme pour que nos Gersois s’embourbent, et je pronostique au final un statu quo au classement 13 ème Auch , 14 ème Colomiers 15 ème Aix en Provence , 16ème Lannemezan tous deux relégués en fédérale 1.

Mais une victoire Auscitaine mettrait du baume au cœur et solderait avec panache une saison de labeur

Elle nous éviterait surtout de gouter pour l’avant dernière journée à la douceur Provençale des calissons Aixois guignant un espoir de survie, les hommes de Gilbert Doucet morts vivants en sursis qui s’étirent ce soir à 14 longueurs de nos protégés






Appel aux bonnes volontés et aux Partenaires

Comptes d’apothicaires comme dirait mon ami Philippe mais c’est ainsi, il reste à espérer que l’économie de moyens qui s’impose à tous aux nantis comme aux clubs professionnels les plus humbles avec la restriction drastique des budgets et la réduction des effectifs des grosses écuries n’inflige pas une nouvelle cure amaigrissante au convalescent Rugby Gersois

Il faut poursuivre les efforts de tous pour que le FCAG puisse plutôt conserver son effectif cadre et même le consolider avec de jeunes talents et des joueurs revanchards au cours de l’intersaison sur l’axe 5, 8, 10, 15

De bonnes pioches seront possibles pour ceux qui sauront les convaincre qu’il vaut bien mieux privilégier le temps de jeu et l’exposition associés à un salaire raisonnable comme surent le faire les Battut , Bontinck , et autre Denos au émoluments temporaires du confortable chômage technique qui n’a qu’un temps
.
En matière de sport il faut être vu pour exister, et on est très vite oublié quand on ne joue pas
A méditer !

Le bel élan de solidarité et de générosité de l’an passé ne doit pas s’étioler sous prétexte que nous vivons une saison difficile et une époque difficile L’heure est au volontarisme
Bien au contraire il n’est que temps d’embraser à nouveau notre stade fétiche, nombreux et déterminés pour porter au dépassement les hommes de Stéphen et de Gregory et avec eux lever ensemble le souffle de la victoire pour valider face à La Rochelle le ticket du maintien

«en daban toustem” – En avant toujours


http://louberet.skyrock.com

http://www.gascognefm.com/
en ligne sur la Radio Gascogne FM RUGBY TERROIR AMAZONE – Le forum de discussion autour des comptes rendus de match

Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum