AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

3 eme Victoire à l'extérieur COLOMIERS 6 AUCH 9 Le Rugby des copains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin
RUGBY TERROIR AMAZONE – Décalages…

Michel Sespiaut - Chroniques en plein Gers



Dimanche 14 Février 2010

Stade Michel Bendichou à Colomiers
Petite chambrée 2000 spectateurs
ARBITRE Mr BESSOT ( Comité du Limousin )

US COLOMIERS 6 FC AUCH GERS 9
Homme du match Equipe au complet

MT: 6-6 ; froid sec ; 2.000 spectateurs; arbitre: Bruno BESSOT (Comité du Limousin )
FC Auch Gers 9 : 3 pénalités Christophe Clarac (22, 27, 60)
US Colomiers 6 : 2 P Couzier (31) Pujo (40)
Evolution du score: 0-3, 0-6/6-6, 9-6.

3 ème victoire du FCAG à l’extérieur !
Après Mont de Marsan et Lannemezan

Une équipe Auscitaine formidable d’envie et solidaire renvoie le doute dans l’en-but Columérin.

Le Rugby des copains

Portés par un état d’esprit épatant, et solidaires en diables quand il fallut préserver la ligne, les Auscitains avec ce troisième succès en déplacement distinguent nettement le maintien
La saison de tous les dangers aura permis d’engager une saine reconstruction des fondations Pas si mal pour une équipe sinistrée en fin de saison dernière et un duo d’entraineur taiseux mais efficaces

Pour les finitions désormais le temps redevient un allié pour un groupe qui s’est peu à peu découvert et respecté et se bonifiera avec un an de plus

Au championnat remis à jour , AUCH remonte à la onzième place sur les talons des Dacquois tombés dans une furieuse bataille à Armandie
Les Auscitains précédent leurs rivaux Tarbais du Comité Armagnac Bigorre, renouant avec une agréable tradition qui n’est pas pour nous déplaire

Un TPR abonné au ventre mou du championnat au quel nos « irréductibles « rendront visite samedi prochain, reçus avec les honneurs dus à leur rang on n’en doute pas un instant , sauf que la pression ne sera pas Auscitaine !

Un court déplacement à Maurice TRELUT en forme de revanche en appel du match aller perdu à Jacques Fouroux , pour lequel les forces vives Auscitaines enregistreront les retours des internationaux Penalva , Murre, et Acebes , une occasion de consolider le groupe pour des Gersois désormais libérés de la hantise du maintien


Lâchons nous !

Dépassée la frustration du week end Montois , revigorés les indomptables Gersois pourraient même à l’occasion, sur leur lancée renouer avec une vieille tradition bien ancrée de taquiner l’ours Tarbais au fond de sa tanière et accessoirement valider définitivement par un succès de prestige dans le derby ; le billet définitif pour la saison 2010-2011 en PRO2
Chez notre meilleur ennemi héréditaire, qui a beaucoup perdu de sa superbe, quel pied se serait.

Chiche qu’ils en sont capables ! Moi en tous les cas j’ai envie d’y croire

Colomiers marche à l’ordinaire

Colomiers déconfit une nouvelle fois à domicile, pointe désormais à 10 points des Auscitains et Aix en Provence premier relégable , défait chez lui par Tarbes passe à 16 points des Gersois
La Colombe plumes ébouriffés plombée par la nouvelle défaite lime invariablement la queue du championnat , année après année, passés les effets d’annonce tonitruants du début de saison la vérité crue et nue s’impose
Les banlieusards Toulousains devront livrer le prochain week end un combat sans quartier à Aix en Provence qui jouera sa saison à quitte ou double Les Provençaux se souviendront qu’ils avaient arraché le nul à Colomiers au match aller, chaud devant, ou caliente comme dirait l’ami Paquito

Quel qu’il soit le résultat sera favorable …. aux Gersois , qu’il repousse un peu plus Colomiers ou anéantisse les derniers espoirs de maintien Aixois avant même de leur rendre visite .

Les jeux seront faits et la messe dite !

Quelle belle journée

Il fallait bien plus qu’un froid pinçant sur la plaine des banlieusards Columérins traité énergiquement au vin chaud et à la cannelle pour entamer le moral de supporters qui avait gagné haut la main la bataille des tribunes flamberges au vent et scandant le nom de leurs protégés à chaque abordage des mousquetaires qui s’étaient jetés dans la rencontre à corps perdus

Oubliés les accents de la mesquinerie ordinaire d’une équipe dirigeante Columérine aux abois qui avait béni les dieux de la neige pour reporter opportunément un match quand les forces venaient à lui manquer , privée de 8 ou 9 joueurs cadres et se réjouissait un peu trop de rencontrer une équipe Auscitaine étrillée à domicile et que l’on disait amoindrie par quelques absences ( Penalva , Murre , Acebes , Berot )

Pan sur le bec !

Bafouant ses valeurs les dirigeants Columérins n’avaient rien trouvé de mieux pour réveiller un peu plus la volonté de rachat Auscitaine que de refuser la mise à disposition de la vidéo de son dernier match gagnant à domicile face à Aurillac.
Une pratique pourtant habituelle dans le registre de la courtoise un échange de bons procédés respecté par toutes les équipes professionnelles jusque là , sauf à Colomiers semble t’il !

Heureusement grâce à l’amabilité de Pierre Broncan l’entraineur Aurillacois, le manque fut réparé

Ultime outrage, Lou Caquet lui-même la débonnaire mascotte du FCAG , refoulée de la pelouse sacralisée de M . Bendichou par quelque cerbère imbécile, le volatile déclaré « gallinacé non grata »

Pour un poulet du Gers à la gambette frétillante élevé au grand air le confinement de l’élevage à la mode Columérine , est un crime de mauvais goût , de lèse Majesté oserais je dire , si je ne craignais de rappeler à mes lecteurs Hauts Garonnais, le nom de l’ultime buteur désigné volontaire faute de mieux ,pour un ultime échec pour une égalisation enfumée après la sirène des arrêts de jeu.
Cruel mais révélateur du manque de sérénité d’une équipe qui devait subit un peu plus tard dans un vestiaire accablé les foudres de son entraineur Nicolas Hallinger


Gens qui rient , gens qui pleurent

Les ailes déployées tortillant du croupion l’ ardent volatile libéré pour l’ après match nous payait en retour d’un éclat de rire qui résonne encore dans les tribunes d’un stade Maurice Bendichou le vaisseau amiral et ses 10 000 places sonnait creux comme les promesses d’une saison et des ambitions hors de portées.


Le Rugby solidaire face au rugby solitaire .

L’entame Auscitaine fut ardente comme pour mieux chasser le doute après les errements du match face aux Montois
L’occasion de souligner la fragilité du scénario d’un match , spectacle vivant quand tous les ingrédients ne sont pas mis dans le bon ordre, oscillant entre maitrise et engagement prudence et prise d’initiatives, annonces et contre pieds .
Une alchimie subtile qui avait fait le pari gagnant de décharger du but Vincent Cortes de retour aux affaires pour le laisser mieux se concentrer sur l’animation du jeu et le jeu au pied long et précis dont il s’accomplit fort bien hier après midi et avec beaucoup d’efficacité , bonifiant des ballons difficiles et s’engageant à la corne en dépit de quelques retours à l’intérieur qui ne s’imposait pas , mais ce sont que peccadilles au regard de sa prestation , bravo Vincent .

Vincent en remettant le nez à la fenêtre en dépit d’une saison en demie teinte , illustra par son investissement , l’abnégation et la main mise Gersoise sur la partie qui ne démentirent jamais

les Rouges et Blancs ne relâchèrent jamais l’étreinte, étouffant les rares velléités Columérines réduites à des contres individuels sur des ballons de récupération souvent impulsés par leur ailier Fidjien Goneva aux appuis de feux mais qui tomba lui aussi dans la nasse Auscitaine

Flirtant avec les approximations des arbitres impassible devant des positions de hors jeux manifestes, même les anticipations de Me hadji Tidjini très actif au centre de l’attaque Columérine et auteur d’une belle percée, un des rares Columérin à rivaliser ne paya pas davantage fracassé régulièrement par les placages dévastateurs de Mickael Eymard ou de Vincent Campo auteur en particulier en seconde période d’un arrêt buffet d’anthologie

Dans cette lutte rendue indécise par la cécité arbitrale , qui réussit à escamoter un essai Auscitain parfaitement valable en première période, comme devait me le confirmer avec sportivité un dirigeant Columérin
Encore une fois nous déplorerons que la main mise de nos avants illustrée par la domination sans partage de la mêlée Auscitaine rivalisant même réduite à 7, suite au carton jaune infligé à notre Tao Tapasu qui se livrait corps et âme dans la furieuse bataille

Aux citations du champs d’honneur il m’est impossible de distinguer un nom plutôt qu’un autre tant l’ensemble du groupe, remplaçants compris se montrèrent sous leur meilleur jour, emmenés par un paquet d’avant conquérant qui domina son vis-à-vis de la tête et des épaules avec en tête de pont , un lutteur et un gagneur formidable « Mister Boulon » alias Gregory Menkarska qui rameuta les troupes à chaque arrêt de jeu , suppléant son capitaine Stephen Saint Lary, encore roi des airs hier après midi avant de passer le relais à Eric Espagno qui prit impeccablement le relais dans le dernier quart d’heure .

Formidable partie en 8 d’Hugo Rongieras, du « Patat de la meilleur veine » me souffla Philippe F . en bonifieur de ballons, jamais le mètre de trop pour ne pas se couper du soutien de la meute, rentrant à coups d’épaules dans le butoir des regroupements avec le bel entrain de la jeunesse. Bastelica sur son aile en dépit d’un coup de pied hasardeux à l’image des lignes arrières Duffau , Bosque défendirent comme des lions et bonifia quelques ballons chauds.

Rassurons les supporteurs frustrés de Jacques Fouroux , nos petits ont redorés le blason
L’étroitesse de la victoire et du score ne doit pas cacher la formidable victoire de la solidarité d’un groupe qui est désormais bien né et mérite de grandir ensemble
Les yeux brillants du président après une victoire renversant beaucoup d’adversité me donnent à penser que ce combat pour garder au rugby Auscitain toute sa place mérite d’être mené et est bien prés d’être gagné

« en daban toustem” – En avant toujours

Lou BERET



http://louberet.skyrock.com

Les amis retrouvez mes Rubriques en ligne sur la Radio Gascona FM

http://www.gascognefm.com/

Le forum de discussion autour des comptes rendus de match

Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/
Merci Michel d'avoir parlé un peu de moi et du Poulet , ils n'ont se qui meritent c'est columerins !!!

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum