AUCH RUGBY CHRONIQUES FORUM

Ce forum est dédié aux chroniques colorées des rencontres du FC Auch Gers revisitée par Lou BERET et aux amis du Rugby terroir amazone


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

AGEN - AUCH ( 21 à 6 ) En Armandie Les minots Auscitains font de la résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin
RUGBY TERROIR AMAZONE – Décalages…

Michel Sespiaut - Chroniques en plein Gers


Homme du match demi de mélée Christophe Clarac


Samedi 30 Janvier 2010

Stade Armandie à Agen
9000 spectateurs
ARBITRE Mr Marchat (Comité Midi Pyrénées)

SU AGEN LOT ET GARONNE 21 FC AUCH GERS 6


Pour AGEN 2 ESSAI de Fonua (5 e) et CABARRY ( 75e) 1 T ( 75e) ET 1 p5 70° gelez 2 Pénalités de SOLA (46,59 e)
Pour AUCH 2 pénalités de Christophe CLARAC (8 et 55 ème )


Les minots AUSCITAINS font de la résistance devant des AGENAIS laborieux

Pour celui qui n’auraient pas fait le court déplacement à Armandie la belle enceinte avec sa boutique à l’effigie de ses glorieux anciens ses zincs moussant aux quatre coins du stade , son écran en technicolor qui faisait ressembler la pelouse d’Armandie au central de Roland Garros , la seule lecture du score final (21 à 6) pourrait imaginer que le leader Agenais a déroulé face à la jeune garde Auscitaine, expédiant à sa main les affaires courantes dans un match suffisant à peine à repousser le doute qui s’est insinué dans les rangs Lot et Garonnais , après deux défaites consécutives

Un essoufflement perceptible pour un premier de classe qui ne propose plus actuellement un jeu à la hauteur de ses ambitions et sent le souffle d’Oyonnax revenu à deux points , lui caresser l’échine
Pas sur que le match d’hier soir est inversé la tendance pour des Agenais qui redoutent plus que tout de repasser par la case barrages , souvenirs , souvenirs …

Les fruits de l’héritage

La lecture de cette Chronique un peu longue je m’en excuse d’avance au goût d’Hervé B et musardent parfois pour tenter de vous faire sentir presque toucher les petits et grands moments de nos matchs devrait vous éclairer, tout comme la lecture de la presse du jour nous propose un sourcier Gersois Henry B rattrapé par des bouffées nostalgiques et se souvient qu’il a été Auscitain, reconnaissant dans la bravoure et l’engagement des jeunes Gersois La signature de ce Rugby qu’il avait sublimé et dont Gregory Patat est en train de faire joliment fructifier l’héritage

HB homme de défis porté de manière irrépressible vers l’avenir ne nous avait pas habitué à se retourner ainsi vers le passé


A moins que dans ce portrait en creux, ce coquin d’Henry ne fustige tout autant la victoire laborieuse de ses nouvelles couleurs d’adoption , cornaqués par le duo Lanta Deylaud, qu’il ne célèbre la belle résistance de la jeune garde du FCAG qui poussa le culot jusqu’à mener ( 6 à 5) à la 55 e dans l’antre du premier de cordée promis depuis des mois à une montée
en TOP 14 et que l’on sent confusément plus prêt de dévisser que de conquérir l’Everest , comme ces coquins de Gersois ont su le faire deux fois dans un passé récent

Le jeu à l’Agenaise était hier au soir aux abonnés absents , peut être aussi que la résistance opiniâtre des Auscitains n’y était pas étrangère.

Cette marque de fabrique dont H.B fut longtemps le dépositaire exclusif avant de céder aux sirènes de la tribu Agenaise qui réussit à se payer le sorcier Gersois
une méthode qui perdure dans notre petit coin de Gascogne mais ne s’exporte pas aussi facilement que ça sur le terroir Agenais, plus enclin à l’importation de produits exotiques que sur la production locale , en dépit du contre exemple d’un Monribot impeccable hier soir et lancé par le sorcier dés son arrivée !

La fierté du coté des battus

Dire que nous étions fiers en quittant le stade malgré la défaite est une vérité simple comme une évidence
Péché d’orgueil je ne crois pas , mais l’état d’esprit affiché par nos joueurs nous soudait autant que la victoire ( n’est ce par Christophe D , avec qui je refaisais hier soir le match

La vaillance la solidarité, et par-dessus tout le dépassement de nos jeunes nous paye en retour Dirigeants Partenaires Supporters de bien des sacrifices

Comme cette première ligne privée de Menkarska et de Suster en première période qui sut faire front , avec Yannick Delom et Juan Manuel Murre suppléé par le petit Landry , faisant mieux que se défendre subissant parfois pliants sans jamais rompre devant les kilos Agenais empilés

Elle est là la magie Auscitaine, ici personne ne triche, le samedi les bénévoles se défoncent à l’image de nos joueurs sur le pré autour de Patrick de Philippe et de tous les autres . anonymes Ce petit miracle permanent brille , comme cette lueur d’envie que l’on devinait dans les yeux de spectateurs voisins Agenais oubliant le succès comptable laborieux de leurs protégés , au-delà du rapport de force entre les moyens respectifs pour simplement envier le volontarisme de ces Gascons qui forçait presque malgré eux leur admiration
Préservons ensemble longtemps cette petite flamme

En contrechamps, les sarcasmes de la foule face à la pâle prestation du « bison bedonnant Caucaunibuca », celui la même qui nous avait habitué a déchirer les espaces de ses courses imprévisibles se transforma après quelques premières tentatives soldées par de rudes contacts avec les découpeurs Gersois, en ruades spasmodiques, les hoquets d’un second ouvreur embarrassé qui se débarrasserait au pied de ballons incertains qui ressemblaient à une démission

Je n’irai pas au regard des mensurations de la montagne Fidjienne jusqu’à dire qu’il fut l’ombre de lui même, mais sur l’étal d’Armandie ouvert aux quatre vents, le bestiau nous parut bien cher au regard du kilo de muscle, parachevant sa prestation du jour d’une sale cravate sur notre Centre Thomas Paterson toujours à la corne , le pachyderme Fidjien embarrassé de kilos superflus complétant ainsi la collection Caucau avec le Rouge au Moulias il y a 3 ans , d’un jaune écarlate à Armandie qui méritait le murissoir

Le bonhomme s’en sortait bien au regard de la mansuétude complaisante de Mr Marchat face à un geste dangereux et inadmissible
Si notre joueur devait être indisponible, le ne saurai trop encourager nos entraineurs à le citer pour jeu dangereux


Le cœur et la raison

AUCH avait fait le choix de faire tourner l’effectif ;
Choix respectable autant par conviction que par nécessité, de
Il était nécessaire ne pas trop tirer sur les mécaniques avant de recevoir Mont de Marsan

Des Montois défaits a Aix en Provence ce week end et qui tirent dans notre catégorie, au milieu du classement et qu’il conviendra de mettre au pas samedi prochain pour faire lever les promesses d’Armandie

Ce n’était pourtant pas une impasse Auscitaine , ni le risque de prendre une valise de points
L’occasion était belle de mesurer auprès du leader que nos trente joueurs sont de valeur équivalente
l’occasion sans pression excessive de donner du temps de jeu et leur chance à ses espoirs Auscitains , qui travaillent sérieusement avec Mike LEBEL et son encadrement et méritaient de montrer leur savoir faire devant 9000 spectateurs

De retour de blessures comme Mathieu PELUCHON dont on apprécia la longueur du jeu au pied et le retour d’ Erwan BEROT en recherche de repères
On retrouva avec plaisir pour la seconde fois de la saison jeune LANDRY en pilier droit suppléant en cours de match, Juan Manuel MURRE
Gregory Menkarska étant mis au repos comme le capitaine Stephen Saint Lary en prévision des prochaines joutes déterminantes pour notre classement juste le temps de recharger les accus ! …

Aucun des appelés ne déçu
les coachs peuvent se réjouir de voir des possibilités de rotation confirmées, seule ombre au tableau , les blessures de DULIN , PELUCHON et PATERSON ce dernier sorti groggy agressé par le Fidjien Caucaunibuca , dont on espère qu’il sera rétabli pour affronter Mont de Marsan.
Tom on compte sur toi

Coté Auscitain les satisfactions sont donc légions et je pourrai tous les citer La jeune classe a montré de belles promesses

Mention spéciale pour Damien DUFFAU impeccable à l’ouverture, valise et vista à la clef sur une initiative qui aurait mérité un meilleur sort , avec un super CLARAC meneur et buteur qui sut desserrer l’étreinte avec un jeu au pied consistant

Titi BOSQUE et BASTELLICA vigilants sur leurs ailes laissèrent entrevoir de belles possibilités sur des terrains de meilleure fortune .
Frédéric MEDVES , Hugo RONGIERAS les découpeurs équarisseurs du jour cavalèrent dans les espaces bouchant tous les trous pour brasser de l’Agenais à tour de bras

Le capitaine enfin David PENALVA le guerrier Lusitanien qui poursuit une série de matchs au super , sorti frais comme un gardon est en train de mettre tout le monde d’accord , bravo à David !


9000 spectateurs, avaient fait le pari d’assister à la rédemption du SUA et ses vedettes Sudistes , et de voir laminer une équipe Gersoise remaniée, juste assez bonne pour servir d‘opposition faire valoir , certains après l’essai de Fonua pronostiquait même une déculottée

Il ont surtout pu constater que la vaillance et la solidarité Gersoise ne sont pas un mythe !

Ce serait mal connaitre les vertus quasi génétiques des
» Irréductibles » conquérants de l’impossible, harcelant la pointe du combat, commettant un minimum de fautes et annihilant de leur front têtu, trois pénal touches Agenaises présomptueuses, emportées comme fétu de paille en touche sous les grondements de la foule d’Armandie qui redoutait les prémices d’une « escanouillade »

Les 3 pénalités en fin de match généreusement consentis par Mr Marchat à la vindicte populaire tuèrent le suspens que les Auscitains s’échinaient à maintenir Elles creusèrent un écart que les Agenais ramenés à plus d’humilité par la sainte trouille s’empressèrent de convertir Mr Marchat pourrait sortir le sentiment du devoir accompli

Le point de bonus mille fois mérités par le FCAG s’envolait , tant pis, mais AGEN n’obtiendrait pas un bonus offensif hors d’atteinte et qu’il ne méritait pas à la vue de sa prestation !

Colomiers étrillé à Lyon , Aix vainqueur à domicile de nos prochains adversaires Montois et premier relégable reste à 13 points des Auscitains
Les affaires se présentent pas mal , elles le seront d’autant plus si Samedi une victoire à Jacques Fouroux venait récompenser les promesses du jour et décrocher un maintien qui libérerait notre élan poir jouer en fin de saison les trouble fêtes !

“en daban toustem” – En avant toujours

Lou BERET


http://louberet.skyrock.com

Les amis retrouvez mes Rubriques en ligne sur la Radio Gascona FM

http://www.gascognefm.com/

Le forum de discussion autour des comptes rendus de match

http://auchrugbychroniques.forumsclub.com/forum.htm

Voir le profil de l'utilisateur http://louberet.skyrock.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum